Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Focus sur le baromètre d’activité du commerce de gros

Publié le jeudi 28 juillet 2022 . 2 min. 41

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Xerfi Spécific, le département études et prestations sur mesure de XERFI, fait ici le point sur l’activité du commerce de gros en France au 1er trimestre 2022 en 3 séries de données. Des données collectées par notre centre d’enquêtes auprès des fédérations adhérentes à la CGF, et d’un panel d’entreprises, puis traitées et analysées par nos experts pour le compte du nouveau baromètre d’activité trimestrielle de la CGF, la confédération des grossistes de France.

La 1re série porte sur le chiffre d’affaires du secteur. Celui-ci a progressé de 15% par rapport au 1er trimestre 2021 en raison d’un effet de comparaison favorable due à la crise du covid et de l’inflation des prix des marchandises. Tous les segments ont été bien orientés : +8,5% pour la santé, +9% pour le bâtiment, l’industrie et les biens d’équipement, +27,5% pour les produits agricoles et alimentaires et +28% pour les produits manufacturés.

La 2e série de données permet de cerner l’évolution des coûts logistiques longue distance. Ils accélèrent depuis plusieurs trimestres en glissement annuel pour terminer leur course à plus de 13% au 1er trimestre 2022. Par ailleurs, 71% des entreprises interrogées indiquent qu’elles ont été confrontés une hausse du poids des coûts de transport et de stockage dans l’ensemble de leur charge d’exploitation par rapport au trimestre précédent.

Les autres indicateurs d’opinion n’indiquent pas de dégradation notable. La situation de trésorerie est jugée stable pour 73% des entreprises par rapport au trimestre précédent. Cette stabilité se vérifie aussi au niveau des délais et défauts de paiement. Les stocks, pour leur part, se révèlent conformes en termes de niveau pour 71% des personnes interrogées. Stabilité aussi concernant l’évolution des marges brutes pour 52%.

Finalement, malgré le contexte géopolitique, de belles perspectives s’offraient aux professionnels du commerce de gros à la fin du 1er trimestre 2022. 38% anticipaient une hausse de leur activité au printemps et 16% une baisse. Un tiers envisageaient même d’embaucher. Mais la donne pourrait se compliquer entre les vives difficultés de recrutement et la persistance de l’inflation qui pèse sur la consommation.

En savoir plus Xerfi Spécific


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :