Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Xerfi Spécific, le département études et prestations sur mesure de XERFI, fait ici le point sur les créations et défaillances d’entreprises en 2021 et les perspectives 2022 en 3 séries de données :


La 1ère série montre les créations annuelles d’entreprises depuis 2018. Des créations qui ont atteint un nouveau record en France en 2021, à près d’un million. Si le plus gros de la croissance vient toujours des micro-entreprises (+17%, à 641 000 créations), en particulier dans la livraison et les services aux ménages, les créations de sociétés ont également été très dynamiques (+24%, à 271 000). Quant aux créations d’entreprises individuelles classiques, elles n’ont progressé que de 2%, à 83 000 unités.


La 2e série se focalise sur les données infra annuelles des créations d’entreprise qui montrent la formation d’un plateau dans le courant de l’année 2021. Après avoir atteint un plus haut niveau historique en moyenne au 1er trimestre, les créations ont légèrement reculé au cours du reste de l’année, avec même un net déclin au troisième trimestre. La dynamique s’est cependant redressée en fin d’année.


La 3e série retrace les défaillances d’entreprises. Il est évident que l’envolée attendue des faillites d’entreprises ne s’est pas produite en 2021. La vigoureuse reprise économique, le prolongement de certaines aides et l’allongement des délais de remboursement des PGE sont autant d’éléments qui expliquent que le niveau des défaillances a finalement encore baissé en 2021, de 12%. Il n’a d’ailleurs jamais été aussi bas depuis plus de 30 ans.


Si le bilan des créations et défaillances d’entreprises de 2021 apparaît franchement bon, les perspectives 2022 restent suspendues à l’évolution de la guerre russo-ukrainienne et de la sortie réussie du « quoi qu’il en coûte ». Un sevrage trop brutal et ce sont les défaillances d’entreprises manquantes en 2020 et 2021 qui pourraient brutalement se matérialiser.

En savoir plus Xerfi Spécific


Publié le mardi 29 mars 2022 . 2 min. 23

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :