Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les formules d’abonnement et de location seraient-elles devenues un imparable remède anti-crise ? Depuis quelques mois, c’est une déferlante d’initiatives qui inondent l’univers B2C, qu’ils s’agissent de biens de consommation comme l’hygiène beauté ou l’alimentation, d’équipements à l’instar des smartphones ou de services de livraisons, de jeux vidéo ou de mobilité. Même les géants de la grande distribution comme Carrefour, Kiabi ou Decathlon ont récemment franchi le pas. À l’origine de cet engouement, la dématérialisation des contenus et l’essor du e-commerce qui facilitent la commercialisation de ces systèmes de vente.


Ce sont quelques-uns des grands constats réalisés dans la dernière étude Xerfi Precepta intitulée : « Les formules d’abonnement et de location vers de nouveaux horizons ». Au-delà de la récurrence des revenus procurées par les formules d’abonnement et de location qui rendent les cash flows prévisibles, les entreprises y voient aussi un puissant levier de fidélisation de la clientèle, à l’image du succès emblématique d’Amazon Prime, clé de voute de la stratégie du géant américain. Toutefois, tous les secteurs ne sont pas compatibles avec ces modèles et leur essor se heurte à la volonté des ménages de surveiller de près l’évolution de leurs dépenses pré-engagées.


Quels sont alors les marchés les plus prometteurs pour l’abonnement et la location ? Qui sont les acteurs les plus innovants ? Et comment agencent-ils ces formules au sein de leurs offres ? Pour répondre à ces questions, l’étude examine non seulement les marchés traditionnels sur lesquels les formules d’abonnement et de location prospèrent, mais aussi leurs nouveaux terrains d’expérimentation :


• Du côté des marchés historiques sur lesquels l’abonnement est la norme, on peut citer la presse, la télévision payante et les plateformes de SVOD avec notamment Netflix, leader du streaming vidéo par abonnement. Le rapport se penche également sur le marché de la musique avec Spotify qui pousse ses clients vers l’abonnement ou encore sur le phénomène des box.
• Parmi les marchés émergents de l’abonnement, l’étude revient notamment sur les produits alimentaires, de grande consommation, d’équipements ainsi que sur les services de livraison à domicile et de mobilité.


Pour mieux évaluer les perspectives de l’abonnement et de la location, les experts de Xerfi ont réalisé un scoring exclusif du potentiel de croissance de ces formules sur 7 marchés clés. Un scoring à retrouver dans la nouvelle étude Xerfi Precepta.


Publié le lundi 28 février 2022 . 2 min. 30

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :