Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Du marketing du produit à celui de l'expérience

Publié le mardi 25 janvier 2022 . 3 min. 23

Voir plus tard
Partager
Imprimer

L’expérience est le mot d’ordre de bataillons entiers de marketers, qui la confondent d’ailleurs souvent avec le service. A les entendre ; les individus ne consommeraient plus des produits ou des lieux, mais des expériences. Bigre ! Mais que recouvre exactement l’économie de l’expérience ? Est-ce que manger une glace dans un lieu thématisé suffit à parler d’expérience. La réponse est clairement : NON. L’économie de l’expérience part du principe que les produits se ressemblent de plus en plus. Par conséquent il devient plus difficile de créer de la valeur économique en amont de la chaîne. Contrairement à une économie du produit ou du service dans lesquelles on considère que la valeur est une sorte de substance littéralement fabriquée en amont puis délivrées aux clients à travers un canal de distribution, l’idée majeure qui sous-tend l’économie de l’expérience est que la valeur advient d’un processus de co-création avec le client. C’est dans la relation que se construit la valeur et non dans le bien lui-même. D’où l’importance des marques. Car, rappelons-le, une marque est essentiellement une relation entre une organisation et ses différents publics. L’économie de l’expérience nous expose donc à une question sur la valeur des biens marchands. Se situe-t-elle dans le bien lui-même, dans le regard que nous portons sur lui, ou bien dans la relation créée avec des individus susceptibles de l’acheter et de le consommer ? L’économie de l’expérience percute une croyance profondément ancrée dans notre imaginaire culturel. Elle nous oblige à reconsidérer la valeur des biens pour admettre qu’elle n’est pas substantielle. Ce n’est pas une propriété intrinsèque qu’il nous incomberait de débusquer. La valeur n’existe pas à part entière, indépendamment du regard que l’on porte sur elle. Il faut donc passer d’une lecture substantielle à une lecture relationnelle de la valeur. Ce basculement culturel est d’ailleurs emblématique d’un rapprochement entre les sphères de la production et de la consommation, que l’on avait tendance à considérer comme étanches l’une à l’autre. Ce brouillage des frontières signifie qu’on ne s’adresse plus véritablement à un consommateur, mais à un individu qui est acteur de son expérience de consommation et qui se situe à la marge des sphères de la production et de la consommation. Les Américains qui ont le génie pour capter et s’approprier linguistiquement ces réalités marchandes utilisent depuis longtemps déjà le terme de prosumer pour désigner celui qui est à la fois producer et consumer. Aussi vivrions-nous dans une société de prosumation dont la pratique caractéristique est la customisation. L’économie de l’expérience est, on l’a bien compris, une façon de mettre le consommateur au travail et ou plus exactement de transformer la consommation en travail. Et le travail nous rappelle le philosophe Michel Foucault concerne « ce qui est susceptible d’introduire une différence significative, au prix d’une certain peine, et avec l’éventuelle récompense d’un certain plaisir ».


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER