La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/333706517?autoplay=1 Frederic-Frery-Recrutez-ceux-qui-n-ont-pas-le-bon-profil--306345642.jpg
31/05/201903:28

Dans votre organisation, il existe peut-être un profil type à l’embauche. Vous recrutez en priorité les individus qui ont suivi une certaine formation, qui ont une certaine expérience et qui ont démontré certaines compétences. Dans de nombreux contextes, comme dans les hôpitaux, les universités et les grandes écoles, les cabinets d’avocats ou les cabinets d’experts comptables, il est même nécessaire d’avoir obtenu un diplôme précis pour pouvoir candidater. Bien entendu, cette standardisation des qualifications assure une homogénéité dans le fonctionnement de l’organisation. Les individus ayant le même profil sont plus à même de se comprendre, de communiquer efficacement et d’interagir de manière implicite. Leur intégration au sein des équipes est beaucoup plus facile et l’évaluation de leur performance est aisée. Quand il s’agit d’assurer le fonctionnement normal d’une organisation, avoir un profil à l’embauche est un gage de tranquillité.

Une standardisation préjudiciable pour l’innovation


En revanche, cette standardisation est extrêmement préjudiciable en termes d’innovation. Par nature, l’innovation ne vient pas du cœur, elle vient de la marge. La plupart des innovations sont des greffes, des hybridations, des solutions déjà éprouvées dans d’autres contextes, que l’on transplante dans un environnement nouveau. Pour faciliter le changement et l’innovation, indispensables à la survie à long terme de toute organisation, il faut donc encourager les métissages originaux, les rencontres impromptues et les confrontations fertiles. À l’inverse, si vous ne recrutez qu’un seul profil à l’embauche, vous risquez d’obtenir une population beaucoup trop homogène, au sein de laquelle l’expression de points de vue différents, la contestation de l’existant et la mise en cause des idées reçues seront très peu probables.

Shadow comex


C’est la raison pour laquelle certaines entreprises, comme Accor, Adecco, Eiffage, Havas, Macif ou Pernod Ricard ont créé ce que l’on appelle des « Shadow Comex ». Cette pratique de management fait référence au système politique britannique, dans lequel, face au gouvernement – appelé le « cabinet » – il existe au sein du parti d’opposition, un « shadow cabinet » dont le rôle est de contester les décisions des ministres en exercice, et accessoirement de constituer rapidement un gouvernement en cas d’alternance. Le principe des « shadow comex » est comparable : à côté du comité exécutif officiel – le « comex » – généralement composé de grands spécialistes de l’entreprise et de son industrie, dont ils maîtrisent les moindres méandres, on crée un « shadow comex », composé de collaborateurs de moins de 35 ans, encore relativement inexpérimentés, susceptibles d’apporter des idées nouvelles. Reste cependant que cela ne garantit pas que les membres du « shadow comex », certes plus jeunes, n’aient pas le même profil à l’embauche que ceux qu’ils sont supposés contester. Le « shadow comex » parie sur la différence d’âge, pas sur la différence de profil.

Par conséquent, une autre solution consiste peut-être à définir effectivement un profil à l’embauche, mais justement pour s’assurer que – de temps à autre – vous recruterez un candidat justement parce qu’il ne l’aura pas. Attention cependant : tous les anticorps de l’organisation tenteront d’expulser cette personne, au prétexte qu’elle n’aura pas le bon diplôme, qu’elle n’aura pas l’expérience requise et qu’elle ne partagera pas la même culture. Ce sera alors la responsabilité personnelle du dirigeant que de protéger cet intrus, seul capable de défier le statu quo.


En savoir plus

Mots clés : ManagementRecrutementFormationQualificationEmbaucheShadow comex

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier