Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Etre soi-même : que faire pour être authentique ?

Publié le lundi 21 février 2022 . 4 min. 11

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La recherche en sciences de gestion ne cesse de mettre en avant une notion qui, en apparence, paraît facile à comprendre : celle de leadership authentique. Face à la crise de confiance dans les élites, la valeur d’authenticité serait de nature à rétablir crédit et autorité. Etre authentique pour un dirigeant ou une dirigeante cela signifie : respect de ses engagements, conscience morale attestée et désir de satisfaire les besoins du groupe avant les siens. Ce modèle semble avoir supplanté tous les autres, le leadership directif voire autoritaire, visionnaire ou transactionnel. Il suffirait donc d’être soi-même pour être soi-même un bon leader.


Or dans son essai le sociologue et essayiste Gilles Lipovetsky, dont le travail est bien connu des gestionnaires depuis la parution notamment de l’Empire de l’éphémère, s’interroge sur cette notion que beaucoup revendiquent et qui constitue selon lui un fait inédit dans les sociétés humaines, soucieuses auparavant de fonctionner sous le régime de « la scrupuleuse obéissance aux prescriptions collectives » (p. 29).


De sorte que l’authenticité se retrouve aujourd’hui dans les produits que nous achetons, dans les associations auxquelles nous adhérons, et dans les programmes politiques que nous soutenons. Et tout y passe : si Trump est élu malgré qu’il prononce « entre sept et seize fausses nouvelles par jour » (selon le Washington Post), c’est parce qu’il parle avec ses tripes, sans médiation. Si une épouse ou un mari se montrent infidèles ce serait pour « se sentir fidèle avec soi-même » écrit l’auteur (p. 97). Si de plus en plus de personne ont recours à la chirurgie esthétique, ce n’est pas pour se montrer en spectacle mais au contraire pour apparaître aux autres tels qu’ils se perçoivent eux-mêmes. Si l’artiste russe Piotr Pavlenski s’offre de montrer publiquement des photos privées de Benjamin Griveaux, ce serait prétend-t-il au nom d’un certain idéal d’authenticité. Enfin si les produits naturels ont plus de succès en tout, vêtement, laitages, vin bio ou destination touristique, c’est pour la seule et même raison qu’ils apparaissent plus authentiques, proches de nous, et sans mise en scène forcément mensongère. D’ailleurs la culture d’authenticité n’a eu de cesse ces dernières années de se répandre jusque dans les organisations, au travers de ce qu’il est convenu d’appeler le « développement personnel », supposé augmenter le niveau de confiance en soi des collaborateurs qui suivent ces programmes.


C’est dans ce cadre général que Gilles Lipovetsky propose toutefois trois analyses susceptibles d’éclairer notre jugement :
-premier point il note que la soif de vie authentique dans la vie économique est une revendication tout à fait nouvelle. Le consumérisme au XXème siècle s’étant en grande partie développé contre, justement, cet idéal de vie authentique. Il s’agissait alors de « sortir de soi » en profitant des avantages de la société matérialiste.


-second point il fait remarquer que ce goût soudain pour l’authenticité de l’existence s’est affirmé au moment même, je le cite, de « l’éclipse de son aura philosophique » (p. 11). Chez des philosophes aussi différents que René Girard, Jacques Derrida ou Jean Beaudrillard, l’authenticité y est dénoncée comme une imposture à l’égard de soi. Nous serions chacun d’entre nous les moins bien placés finalement pour savoir qui nous sommes.


-troisième point, l’auteur remarque (p. 18) que la « phase performantielle et utilitariste de l'authenticité a pris la relève de son moment éthico-idéaliste ». « Be yourself », cela signifierait donc moins ‘connexion avec son moi profond’ que simple expression de nos désirs les plus immédiats, et les plus conformistes.


Dès lors, il y a fort à parier que « les odes à l'authenticité ne sont pas à la hauteur des défis collectifs et planétaires de notre époque », ainsi que l’indique Lipovetsky (p. 415). C’est aussi vrai en matière de leadership, car dans ce domaine, comme l’ont mis en valeur les recherches de la Professeure Herminia Ibarra de la London Business School, l’action influe toujours sur qui nous sommes et ce que nous croyons savoir de nous-mêmes. Ce n’est pas l’étalage des états d’âmes qui fait le leader, mais sa plasticité consistant à intégrer les leçons du passé et du présent pour envisager les nouvelles conditions du devenir. Le « devenir » fut d’ailleurs une préoccupation majeure de deux philosophes cités dans le livre, d’abord Kierkegaard, hélas cité à contre-emploi, et son presque contemporain Nietzsche qui dans le paragraphe 40 de Par-delà le bien et le mal, écrivait à toutes fins utiles cette pensée qu’il appartient à chaque leader de méditer : « tout esprit profond a besoin d’un masque ».


D'APRÈS LE LIVRE :

Le sacre de l'authenticité

Le sacre de l'authenticité

Auteur : Gilles Lipovetsky
Date de parution : 07/10/2021
Éditeur : Gallimard
COMMANDER

Les dernières vidéos
Idées, débats

Les dernières vidéos
de Ghislain Deslandes

#a544a3 STRATÉGIE & MANAGEMENT Savoir réussir sa sortie Ghislain Deslandes 29/06/2022
Ghislain-Deslandes-Savoir-reussir-sa-sortie-306348775.jpg
04:19
#a544a3 STRATÉGIE & MANAGEMENT Sortir de la souffrance au travail Ghislain Deslandes 16/06/2022
Ghislain-Deslandes-Sortir-de-la-souffrance-au-travail-306348930.jpg
04:31
x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER