CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL GRATUITEMENT
La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#4198a9
https://player.vimeo.com/video/491129195?autoplay=1 Jerome-Barthelemy-Quand-Amazon-livrera-des-produits-avant-de-les-avoir-vendus-306347696.jpg
07/01/202101:55

Aujourd’hui, le « business model » d’Amazon est très simple. Les clients se rendent sur le site et choisissent certains articles. Amazon expédie alors aux clients les articles qu’ils ont choisis. Ce modèle est appelé « shopping and shipping » (vente puis expédition).


Depuis plusieurs années, Amazon utilise l’intelligence artificielle pour faire des recommandations à ses clients. Les résultats sont assez mitigés. Seules 5% des recommandations sont suivies d’un achat. Mais que se passera-t-il si Amazon continue à collecter des informations sur ses clients et à les utiliser pour améliorer ses algorithmes d’intelligence artificielle ? Au bout d’un certain temps, leurs prédictions deviendront si précises qu’il sera plus intéressant pour Amazon d’expédier des articles à ses clients que d’attendre qu’ils les commandent ! L’entreprise de Jeff Bezos pourra donc passer d’un modèle « shopping and shipping » (vente puis expédition) à un modèle « shipping and shopping » (expédition puis vente).


Tout cela ressemble à de la science-fiction … mais ce n’est pas le cas. Amazon a déposé un brevet appelé « anticipatory shipping » (livraison anticipée) le 24 décembre. 2013. Même si on ne sait pas encore quand cela se produira, le modèle « shipping and shopping » finira par remplacer le modèle « shopping and shipping ». Jeff Bezos fait donc face à un dilemme. D’un côté, il peut attendre que ses algorithmes d’intelligence artificielle soient suffisamment performants pour minimiser le coût des retours. D’un autre côté, il peut décider de mettre en œuvre la stratégie « online shipping and shopping » à plus brève échéance pour collecter des données plus fines … et permettre à son intelligence artificielle de progresser plus rapidement.


 
Source : Agrawal, A., Gans, J., & Goldfarb, A. (2018). Prediction machines: the simple economics of artificial intelligence. Harvard Business Press.


En savoir plus
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier