Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Les actionnaires activistes ont-ils vraiment un rôle néfaste ?

Publié le mercredi 24 juin 2020 . 3 min. 32

Voir plus tard
Partager
Imprimer

L’activité grandissante des "hedge funds" activistes pèse sur le management des grandes entreprises cotées. Faut-il en avoir peur où s’en réjouir ? Tout dépend de la position qu’on occupe : actionnaire minoritaire, dirigeant, ou salarié.

Le 10 mars 2015, General Motors annonçait que le groupe allait verser à ses actionnaires 10 milliards de dollars, dont 5 milliards sous forme de rachat d’actions et le reste sous forme de dividendes majorés dans les deux années qui viennent. Ainsi s’est soldée la bataille entre Harry Wilson, spécialiste de restructurations d’entreprises, et la PDG de General Motors, Marry Barra. De l’avis de plusieurs spécialistes, la PDG s’en sortait plutôt bien, car l’activiste réclamait au début 8 milliards de dollars de rachats d’action. L’offensive lancée au nom de plusieurs "hedge funds" détenant un peu plus de 2 % du capital de GM avait pour principal objectif de faire dégorger l’entreprise de sa montagne de cash de 25 milliards accumulée depuis la renaissance du géant automobile. On pourrait citer bien d’autres cas en Europe.

La principale critique des actionnaires activistes consiste à dénoncer leur court-termisme au détriment des intérêts à long terme de l’entreprise. Malgré sa popularité dans les médias et les politiciens, cette hypothèse n’a jamais été vraiment testée ni validée. Elle est à l’origine de toutes les dispositions, comme la loi Florange, qui visent à limiter les droits des actionnaires, notamment des activistes et de leur "hedge funds". Le droit de vote double accordé aux actionnaires détenant leurs actions au nominatif depuis plus de deux ans, s’inscrit dans cette vision qui privilégie les actionnaires de long terme. Mais, deux ans est-ce si long pour un activiste déterminé ?

Une étude publiée par le professeur Bebchuk de Harvard intitulée « L’effet à long terme des fonds activistes » portant sur 2000 interventions de ces fonds sur la période 1994-2007, va à l’encontre de la croyance dans le court-termisme des activistes. Ces derniers auraient un impact positif dans la gestion à long terme de l’entreprise. L’étude montre en effet qu’à la suite de l’intervention des "hedge funds", la performance opérationnelle des entreprises s’améliore dans les cinq années suivantes. Cette amélioration de la performance opérationnelle est même constatée à la suite de versements importants aux actionnaires (dividendes et rachat d’actions). Donc, exit la myopie des "hedge funds" activistes ? Une étude réalisée sur l’Europe et publiée dans la revue Finance-Contrôle-Stratégie confirme ces résultats.

Naturellement d’autres recherches sont nécessaires pour conclure avec affirmation, mais la question mérite d’être posée et étudiée scientifiquement au-delà des affirmations péremptoires de certains politiques sur le rôle néfaste de ces acteurs. De nos jours, les actionnaires activistes voient leur influence grandir sur les entreprises cotées, notamment celles dont le capital n’est pas suffisamment contrôlé. Cela est surtout vrai dans les pays anglo-saxons où le capital est souvent dispersé, mais également sur les fleurons français.


Les dernières vidéos
Finance

Les dernières vidéos
de Michel Albouy

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER