La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/434288081?autoplay=1 Philippe-Gattet-L-assurance-protection-juridique-a-l-epreuve-de-la-crise-du-Covid-19-306346395.jpg
17/07/202002:57

L’image de l’assurance protection juridique pourrait bien sortir redorée de la crise du Covid-19, alors même que le monde de l’assurance est écorné par les problèmes d’indemnisation des pertes d’exploitation. Les acteurs de la protection juridique se sont en effet pleinement mobilisés au moment du déclenchement de la crise sanitaire en France pour assurer une continuité de services à leurs assurés et pour répondre aux nombreuses sollicitations des professionnels et TPE en matière d’accompagnement juridique. Mais les deux mois de confinement ont aussi représenté un manque à gagner immédiat de plus de 260 M€ de cotisations. Ce n’est pas tout, car ce décrochage brutal sera suivi dans les prochains mois d’une possible explosion de la sinistralité : litiges liés aux retards de paiement, aux ruptures contractuelles, recrudescence des attaques informatiques… Des litiges qui viendront inéluctablement dégrader les ratios techniques des acteurs.


A ce contexte pour le moins compliqué s’ajoute une intensification de la concurrence due à l’arrivée de nouveaux entrants selon l’étude Xerfi-Precepta. Du côté de la distribution, la concurrence se s’accélère avec l’entrée en scène et la montée en puissance des mutuelles du Code de la mutualité. Les legalTech s’y renforcent également, même si leur positionnement se veut plus singulier et complémentaire à la plupart des acteurs historiques en se focalisant surtout sur l’information et l’assistance juridique. Les assureurs généralistes, quant à eux, sont toujours très offensifs comme Juridica d’AXA ou Protexia d’Allianz. Citons aussi bien entendu les bancassureurs comme Pacifica du Crédit Agricole ou encore les mutuelles d’assurance comme Groupama ou la Maif qui elles cherchent aujourd’hui à pérenniser leur leadership.


L’avènement de la crise du Covid-19 a renforcé la prise de conscience des professionnels et TPE quant à la nécessité d’avoir un accompagnement juridique. Plusieurs offres dédiées aux professionnels ont ainsi été déployées pour répondre aux attentes de la clientèle. Il s’agit d’un créneau porteur : taux d’équipement encore faible, croissance de la masse assurable, primes relativement plus élevées… Sur le segment de la clientèle des particuliers, marqué par une maturité plus importante, les acteurs cherchent des relais de croissance sur des créneaux plus spécifiques. La Maif a lancé une offre pour la clientèle haut de gamme. Allianz cherche, quant à lui, à se démarquer grâce à son offre sur-mesure. Autre chantier prioritaire : la transformation digitale. Côté clients, les services en ligne et les outils de self-care, parfois payants, ont été fortement sollicités par les assurés en phase de confinement et de nouvelles habitudes pourraient dorénavant se mettre en place. La transformation digitale concerne également les assureurs eux-mêmes pour notamment gagner en productivité.
Des investissements dans le digital qui passent d’ailleurs souvent par des partenariats avec des legaltech…


En savoir plus

Mots clés : Banque, finance, assuranceJuridiqueLogementAutomobileAssurancePMETPELegaltechCovid-19

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier