La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/438895941?autoplay=1 Philippe-Gattet-La-mutation-acceleree-du-marche-de-l-epargne-retraite-et-salariale-306347230.jpg
17/09/202003:03

Tout juste sorti de deux années perturbées par la mise en œuvre du prélèvement à la source, le marché de l’épargne retraite supplémentaire bute maintenant sur la crise. Les prochains mois seront marqués par une baisse significative des cotisations et le redémarrage sera progressif. L’objectif des 300 Md€ fixé par le gouvernement pour 2022 s’éloigne donc, alors que la loi Pacte ouvrait de nouvelles perspectives. Pour autant, tous les acteurs s’activent comme en attestent les nouvelles offres lancées en post-confinement ou le partenariat structurant de juillet 2020 signé entre Natixis Interépargne et Arial CNP Assurances. Preuve que les solides fondamentaux du marché n’ont pas disparu. Citons la simplification et la plus grande attractivité du nouveau PER, le nouveau paradigme financier, le regain d’intérêt des entreprises pour les dispositifs collectifs, la suppression du forfait social pour l’épargne salariale des PME et TPE… Sans compter la réforme du système de retraite qui sera sans doute ajustée à la suite de la crise. Conjugués aux inquiétudes avérées et ravivées des Français quant au financement de leur après vie active, tous ces éléments portent en eux les germes d’une relance d’un marché jugé décevant avant la réforme portée par la loi Pacte.

Pour concrétiser cette relance, les acteurs vont devoir intensifier leurs actions :


- Par la refonte et le lancement de nouvelles offres. Depuis le 1er octobre 2019, une cinquantaine de contrats ont ainsi été lancés.
- Par la fourniture de services innovants, notamment digitaux, ce qui permettra d’ailleurs de contrer les acteurs 100% digitaux.
- Par l’enrichissement et la diversification des unités de compte pour désensibiliser quelque peu les produits d’épargne retraite aux marchés actions.
- Par des efforts redoublés d’accompagnement et de formation pour faciliter le travail de conviction des conseillers dans un environnement particulièrement complexe.
- Et enfin par le renforcement des dispositifs d’information et de communication.
Ce formidable effet d’offre contribuera à la relance du marché selon l’étude Xerfi-Precepta.

On comprend alors que les acteurs les plus ambitieux se livrent à une véritable course de vitesse. D’autant que la loi Pacte ne s’est pas seulement attelée à refondre l’offre de produits d’épargne retraite. Elle a aussi cherché à favoriser la concurrence. Désormais, les frontières entre assurance et épargne salariale, entre individuel et collectif s’estompent : organismes d’assurance et gestionnaires d’actifs peuvent opérer sur l’ensemble des compartiments du marché. Aujourd’hui, le marché reste dominé par les grands noms de l’assurance et de la bancassurance. Le match se jouera donc vraisemblablement entre ces leaders, auxquels s’ajoute le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale. Mais ce constat n’empêchera pas d’autres acteurs de conforter leurs positions. Le jeu reste encore très ouvert…


En savoir plus

Mots clés : Banque, finance, assuranceAssuranceEpargneBanqueGestion d'actifsAssurance vieCovid-19

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier