La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/434647018?autoplay=1 Philippe-Gattet-Les-experts-en-assurance-dommages-a-l-epreuve-de-la-crise-306347188.jpg
30/09/202002:49

La crise sanitaire a mis à rude épreuve la capacité d’adaptation des experts en assurance dommages. L’arrêt du trafic routier, qui représente le principal débouché des experts, a fait chuter le nombre de sinistres. Elle a également impacté la demande en expertise du côté des assurances multirisques habitation, tant du côté des dégâts des eaux et des incendies ménagers, que du côté des vols et des actes de vandalisme. Les experts ont tout de même pu compter sur un important stock de dossiers ouverts avant le 17 mars. Ils ont aussi généralisé l’expertise à distance et négocié à la hâte la mise en œuvre de l’expertise de force majeure avec les assureurs. Ils ont aussi eu massivement recours au chômage partiel pour ajuster leurs ressources humaines aux nouvelles conditions de marché. Si au total l’activité promet de chuter lourdement en 2020 en moyenne annuelle, le secteur se révèle résistant compte tenu notamment de fondamentaux relativement solides.


Mais avec la crise économique, les tensions concurrentielles devraient aussi se renforcer. D’abord avec leurs donneurs d’ordres, les assureurs. Alors que les prestations versées par ces derniers ne cessent d’augmenter, les assureurs accentuent la pression sur les experts, n’hésitant pas à recourir à des appels d’offres et à des procédures beaucoup plus sélectives. Le contexte concurrentiel se durcit également avec l’arrivée d’assurtech dans la gestion des sinistres et de l’expertise. Parmi elles figurent WeProov, exo.expert (spécialisée dans l’expertise agricole par drone) ou encore Monuma (positionnée sur l’expertise des objets d’art et des biens de valeur). D’autres signes traduisent une dégradation des conditions de marché comme le repli tendanciel des sinistres de fréquence dans l’automobile et l’habitat ou encore la non réalisation d’expertises pour les petits sinistres…


Pour sortir gagnants de ce contexte délicat, les experts en assurance dommages disposent de plusieurs cordes à leur arc. Tout d’abord, ils élargissent leur palette d’offres auprès des assureurs qui externalisent des pans de plus en plus large de la gestion des sinistres. Les experts se positionnent aussi sur les solutions après-sinistre, éventuellement par croissance externe à l’image du rachat de Phenix, une société spécialisée dans les solutions après sinistres, par Stelliant. Les experts en assurance dommages misent également sur le numérique. La généralisation de la visio-expertise et l’expertise de force majeure leur ont permis de s’adapter à la phase de confinement de la crise sanitaire. L’Intelligence Artificielle, quant à elle, promet de réduire les coûts et d’améliorer la relation client via des chatbots. Une réponse à la concurrence des AssurTech qui ont fait de l’IA une ressource clé.


En savoir plus

Mots clés : Services aux entreprisesBanque, finance, assuranceAssuranceExternalisationCovid-19SinistreAutomobileLogement

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier