La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Stratégies et marchés Les profondes transformations...
https://player.vimeo.com/video/434653662?autoplay=1 Philippe-Gattet-Les-profondes-transformations-du-marche-des-voitures-d-occasion-306347192.jpg
09/09/202003:55

Le marché des voitures d’occasion est touché de plein fouet par le choc du Covid-19. Malgré un éphémère rebond au cours de l’été, les ventes vont chuter en 2020 et ne retrouveront pas leur niveau d’avant-crise avant 2022. Mais cette crise ne remettra pas en cause les profondes transformations à l’œuvre depuis plusieurs années. Il pourrait même les accélérer…


Représentant désormais plus de 70% des volumes commercialisés tous segments confondus, les ventes de VO en France ont augmenté de près de 3% en volume en 2019 et de plus de 11% en valeur en un an. Hausse du pouvoir d’achat des ménages et succès de la prime à la conversion ont joué favorablement au cours de cet exercice. En vérité, ce succès tient à des tendances bien plus lourdes. D’abord l’offre se révèle plus attractive qu’il y a 10 ans, à la fois qualitativement et quantitativement, grâce au boum de la location courte et longue durée auprès des entreprises et des particuliers qui alimente le marché de l’occasion en véhicules récents. Cet effet d’offre détourne au passage un nombre croissant de particuliers, et même d’entreprises, du marché du neuf vers celui de l’occasion, les prix des véhicules neufs ayant par ailleurs fortement augmenté. Le rapport à la voiture a également changé. Aujourd’hui, l’achat d’une voiture neuve n’est plus, pour beaucoup de Français, le graal absolu, surtout pour les jeunes générations...


Le marché de l’occasion se transforme aussi, et la crise va accélérer les choses. Certes, les transactions se réalisent encore majoritairement entre particuliers. Mais les professionnels gagnent du terrain en étant passés de 32 à 39% des transactions totales entre 2012 et 2019. Il faut dire que les concessionnaires ont musclé leur jeu : lancement d’enseignes dédiées à l’occasion comme Autosphere et Easy VO, enrichissement de l’offre en ligne, ouverture de centres de reconditionnement, promotion du leasing de véhicules d’occasion… Les constructeurs sont aussi passés à l’offensive et nourrissent de sérieuses ambitions, à commencer par PSA. Dès 2016, le groupe a pris le contrôle d’Aramisauto, puis a lancé en 2017 la plateforme cardayz.fr spécialisée dans les transactions de VO multimarques entre particuliers, avant de réunir la plupart de ces marques commerciales de VO sous une dénomination commune, Spoticar. Cette reprise en main des ventes d’occasion par les constructeurs se fait en total partenariat avec les concessionnaires. Mais elle affecte les marchands, les partenaires historiques qui récupèrent les VO des constructeurs non écoulés par les concessionnaires.


Le créneau du CtoC fait également l’objet de toutes les attentions de la part des professionnels, jugeant à raison que les bouleversements actuels du marché offrent de belles perspectives de développement dans les services d’intermédiation. De nombreuses start-up comme Reezocar s’y sont positionnées. Lancée en 2013, Reezocar est devenu le 4e site d’annonces de VO le plus consulté du pays. Sur ce créneau de l’intermédiation CtoC, la concurrence se révèle croissante : PSA a lancé sa plateforme Carventura en 2017, Renault a racheté Carizy fin 2018. Qui dit plateformes, dit aussi ventes en ligne… Jusqu’en 2018, la vente 100% en ligne était l’objectif affiché par la plupart des acteurs. Mais cet enthousiasme est aujourd’hui retombé et les professionnels investissent désormais dans le « phygitale » qui vise à proposer une expérience client parfaitement optimisée entre canaux physiques et numériques.


Réservoir de croissance et de marge, le marché de l’occasion devient stratégique pour les constructeurs. C’est aussi un facteur de résilience bienvenu à l’heure où l’électrification des moteurs et l’autonomisation de la conduite menacent de rebattre les cartes du jeu concurrentiel à l’échelle du monde…


En savoir plus

Mots clés : DistributionIndustrieAutomobileNumériqueDistributionLocationLeasingFlottes automobilesCovid-19Bails

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier