La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
20/03/201702:43

Le crowdfunding implique de faire appel à la foule pour financer un projet, alors que cette fonction était traditionnellement réservée à des professionnels spécialistes, par exemple une fondation culturelle pour le financement d’une exposition, une chaîne de télévision pour le financement d’un film, un fond de capital-risque pour le financement d’une startup technologique.

 

Cela pose la question de la compétence de la foule par rapport à celle des experts pour évaluer un projet. La foule et les experts choisissent-ils des projets différents ? Les experts sont-ils meilleurs ? Sont-ils plus capables de prévoir le succès d’un projet ?

 

Ces questions ont été examinées par 2 chercheurs – Mollick et Nanda, qui ont étudié le financement de 120 projets de théâtre sur la plateforme Kickstarter aux Etats-Unis, avec en parallèle leur évaluation par 30 experts spécialistes. Ils ont étudié les éléments qui déterminaient la décision de chacun et également le succès ultérieur du projet. Trois grands résultats se dégagent de cette étude.

 

1/ Globalement les avis de la foule et des experts convergent. Les projets qui ont été financé par la foule reçoivent en moyenne de meilleures évaluations par les experts.

 

2/ Lorsque les avis divergent, il s’agit surtout de projets qui sont financés par la foule mais que les experts n’auraient pas financés. La foule est donc moins sélective.

 

3/ La comparaison des projets appréciés par les experts et la foule et ceux appréciés seulement par la foule, montre 2 choses importantes :
- cet écart est dû à la présentation des projets, la foule est beaucoup plus sensible à la présence d’images, de vidéos, de flux d’actualité.
- le succès ultérieur des projets est équivalent, la sélection par les experts ne produit pas plus de succès.

 

Ces conclusions ne dévaluent pas le travail des experts car ceux-ci permettent la sélection de projets plus difficiles, moins immédiatement séduisants. Cette étude renforce l’idée qu’un système qui mixe les experts et la foule est un bon système de filtrage des projets, très utile dans une démarche de crowdfunding ou plus généralement de crowdsourcing.


En savoir plus

Mots clés : StratégieRecherche en gestionCompétencesCrowdfundingExpertsFNEGERecherche en gestionProjet

Le crowdfunding, fondements et pratiques

Le crowdfunding, fondements et pratiques

Auteur : Véronique Bessière, Eric Stephany
Date de parution : 17/02/2017
Éditeur : De Boeck
COMMANDER
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier