Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Conseil et services aux entreprises : les 4 piliers de la reprise

Publié le lundi 15 juin 2015 . 3 min. 40

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Xerfi Canal TV présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur de la conjoncture et de la prévision de Xerfi

 

Il y a deux lectures possibles du bilan des services aux entreprises et des activités de conseil au 1er trimestre. L’une statique. Dans ce cas, il n’est pas bon, avec un chiffre d’affaires en baisse de 0,7% par rapport au niveau moyen d’activité des trois derniers mois de 2014. L’autre dynamique, en scrutant au moins le mois l’évolution de l’activité. On constate alors que le déclic tant attendu a bien eu lieu. Après un dernier creux en janvier, le chiffre d’affaires est reparti à la hausse en février et plus encore en mars. Le deuxième trimestre démarre donc sur de très bonnes bases. Petite précision. J’entends par services aux entreprises et activités de conseil la section M de la nomenclature d’activité de l’INSEE qui regroupe les activités juridiques et comptables, les services de conseil en gestion, d’architecture, d’ingénierie, de contrôle et analyses techniques ainsi que la R&D et les services de publicité et d’études de marché. C’est là le cœur des services aux entreprises, plutôt à forte valeur ajoutée. Reste à savoir si l’amélioration constatée est un rebond ou une reprise. Pour Xerfi, c’est bel et bien une reprise. Et elle s’appuie sur quatre piliers. Il y a d’abord une légère accélération du flux des activités récurrentes liées à la gestion courante des entreprises. C’est le cœur de métier, un cœur qui bat un peu plus vite avec le retour de la croissance. Restons modeste, avec un PIB prévu en hausse de 1,2% c’est insuffisant pour relancer l’activité mais cela y participe. Second pilier, la pression sur les prix se relâche un peu. Pour autant, l’époque des envolées tarifaires est révolue et les prix restent sous tension : les appels d’offre sont devenus la norme dans l’audit. Et avec le développement des fonctions achats, les clients sont de plus en plus exigeants en matière de tarifs des prestations de conseil. Sans oublier que la concurrence avec les SSII s’intensifie avec l’essor du digital dans les organisations. Mais le ressenti des professionnels est bien celui d’un léger mieux. Ce n’est qu’un signal faible mais la tendance est bonne et elle se consolidera. Troisième pilier : le « newbiz » est reparti de l’avant. Déjà, le marché des fusions-acquisition a atteint 245,7 Md$ en 2014 pour les opérations annoncées, soit le double de 2013. Et 2015 devrait confirmer la mise en place d’un nouveau cycle. Dans un contexte économique encore un peu mou en France et en Europe, des taux d’intérêt au plancher et l’abondance des liquidités pour financer les transactions, la croissance externe va rester porteuse. Le marché de la cession-transmission d’entreprise devrait lui aussi reprendre des couleurs. De quoi alimenter l’activité des cabinets d’audit, de conseil, des avocats d’affaires ou des professionnels de la gestion de patrimoine. Dernier pilier de la reprise, les professionnels eux-mêmes. Peu à peu, l’offre s’adapte pour relever le défi du big data et répondre à une demande moins standardisée, donc plus difficile à saisir. C’est le cas dans l’expertise comptable ou de nouveaux services en ligne apparaissent comme l’accès à des tableaux de bord en temps réel et obligent le métier à repenser son offre sur des prestations à plus forte valeur ajoutée. La demande est là. L’offre s’adapte. On peut donc tabler sur une reprise solide des services aux entreprises et des activités de conseil en 2015… et même au-delà !

 

Alexandre Mirlicourtois, Conseil et services aux entreprises : les 4 piliers de la reprise, une vidéo Xerfi Canal TV


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER