La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco Matières premières : un...
https://player.vimeo.com/video/122373844?autoplay=1 Alexandre-Mirlicourtois-Matieres-premieres-un-retournement-inquietant-1509.jpg
11/03/201303:10
Xerfi Canal présente l'analyse d'Alexandre Mirlicourtois, directeur des études de Xerfi

Comment interpréter le récent retournement des cours des principales matières premières ? Pour répondre il faut séparer le bon grain de l'ivraie. Il faut en fait exclure trois catégories de commodités. La première c'est l'or, car l'or est une matière première à part. C'est vrai : il existe bel et bien une demande mondiale d'or, notamment pour la joaillerie et certaines applications industrielles. Et face à cette demande, il y a une production minière qui peine à suivre et devient donc plus coûteuse. Mais l'or, c'est aussi bien autre chose. C'est un actif de réserve désiré pour lui-même. Il prend une place croissante dans le système monétaire mondial, à en juger par les achats continus des banques centrales. L'or qui constitue aussi une inévitable valeur refuge pour investisseurs inquiets notamment face au risque d'inflation. Et c'est bien le sens du décrochage de près de 6% de l'once à la mi-février. A lire les minutes de la banque centrale américaine, et les résistances qui s'exprimement sur l'hyper-expansionnisme du 3e round de détente quantitative, on comprend que le risque d'inflation s'éloigne aux Etats-Unis. Deuxième commodité à exclure, le pétrole, car il obéit à sa propre logique. Pour cette matière première stratégique, ce sont les enjeux géopolitiques qui priment. En toile de fond, la sécurité des routes du pétrole et en particulier de certains carrefours situés dans les zones les plus dangereuses au monde, entre le Moyen-Orient et l'Occident. Le détroit d'Ormuz, par lequel transite 1/3 du pétrole mondial, peut ainsi être bloqué en quelques heures par les Iraniens et avec lui l'accès au Golfe Persique. Il faut aussi avoir en tête le choix radical des Etats-Unis en faveur de l'exploitation des gaz de schiste. Un choix qui a des conséquences sur l'ensemble des hydrocarbures. Dans ces conditions, difficile d'interpréter la récente détente du Brent et au final peu d'informations sur l'état de santé de l'économie mondiale. Dernier piège enfin à éviter, le prix des matières premières agricoles, qui fluctue au gré des aléas climatiques. Reste donc à examiner l'évolution des cours des principaux métaux industriels. Des cours qui sont en général les bons indicateurs avancés de la conjoncture économique industrielle mondiale car ils dépendent de la demande et des comportements de stockage d'industriels situés en amont du cycle de production. Les cours des métaux sont en avance de quelques mois et permettent de prédire les grands retournements. A cet égard, la fin 2012 et le début 2013 étaient encourageants.  Mais, depuis la mi-février, la trajectoire a totalement changé. Et en à peine plus d'une semaine, les prix ont cédé plus de 6%. Alors c'est vrai qu'avec leur financiarisation croissante, les cours des métaux, plus volatiles, ont un peu perdu de leur caractère prédictif. Mais sans aucun doute, leur récente baisse n'est pas de bon augure pour la croissance mondiale future.

Alexandre Mirlicourtois, Matières premières : un retournement inquiétant, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Economie mondialePrévision et conjonctureEnergie / Environnement

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier