Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Formation professionnelle : les nouvelles attentes des entreprises

Publié le mercredi 8 juin 2022 . 2 min. 23

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Face aux transitions écologiques, numériques et démographiques, les entreprises françaises placent l’évolution des compétences au cœur de leurs priorités. D’après l’étude Xerfi Observatoire menée auprès de plus de 600 entreprises, si ces dernières misent naturellement sur les savoir-faire techniques propres à leur métier, 61% des dirigeants et DRH interrogés plébiscitent aussi les soft skills. Signe que les capacités intrapersonnelles et relationnelles revêtent désormais un caractère essentiel, notamment au niveau du management.


Le développement des compétences serait impossible sans une formation « institutionnalisée », même si d’autres voies existent. Ainsi, d’après l’étude Xerfi Observatoire, la moitié des entreprises disposent déjà de dispositifs de formation plus ou moins formels, conçus en interne ou avec l’aide de prestataires. Cette approche continuera d’ailleurs d’occuper une place centrale dans les politiques RH à l’avenir, malgré l’essor du CPF qui individualise l’accès à la formation. Et plus de 9 sociétés sur 10 comptent maintenir ou accroître leurs efforts.


Notre enquête sur la clientèle professionnelle des organismes de formation lève aussi le voile sur les véritables pratiques et attentes des entreprises en matière de formation. Elle met ainsi en lumière une segmentation originale de la demande en quatre grands profils d’entreprises clientes : les « économes », les « exigeants », les « enthousiastes » et les « utilitaires ». Pour chacun d’entre eux, l’étude a analysé leurs caractéristiques, besoins et politiques en matière de formation. Ainsi, concernant le digital learning, nombre d’entre elles ne perçoivent pas tous ses avantages alors que ce type de formation est surtout vu comme un levier de réduction des coûts. De même, en ce qui concerne la formation des cadres, les entreprises méconnaissent le rôle joué par les business schools selon les résultats de notre étude, alors que l’offre d’executive education s’est considérablement élargie ces dernières années.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :