Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Xerfi Spécific, le département études et prestations sur mesure de XERFI, fait ici le point sur la digitalisation des entreprises françaises en 3 séries de données exclusives. Elles sont issues d’un sondage réalisé par notre propre centre d’enquêtes et mené auprès de plus de 300 entreprises de toute taille et issues de tous les secteurs d’activité. Comme vous allez le voir, le sentiment des dirigeants sur les chantiers IT est à géométrie variable.

La 1ère série de données présente les principales motivations au déploiement de chantiers IT. L’argument économique arrive loin. Il est notamment mis en avant par 68% des dirigeants des grands groupes, et 57% des petites et moyennes entreprises. Le numérique doit plus précisément permettre de mieux maîtriser les coûts et de gagner en productivité. Pour 51% des grandes entreprises, la numérisation est aussi motivée par la nécessité de développer l’activité. Quant aux petites entreprises, elles invoquent à 68% la réglementation comme la facturation électronique pour justifier de leurs investissements dans le digital.

La 2e série de données permet de mieux cerner le degré de satisfaction envers les prestataires IT, qu’ils soient éditeurs de logiciels, sociétés de services numériques ou de conseil. Et notre enquête révèle une certaine insatisfaction envers les prestataires IT. Si les petites entreprises expriment 84% d’avis favorables, les grands groupes sont seulement 57% à en avoir une bonne opinion. Ils pointent notamment du doigt la personnalisation insuffisante des solutions. À l’inverse, les petites entreprises sont plus faciles à satisfaire. Elles apparaissent moins ambitieuses et se focalisent plutôt sur le coût des chantiers.

La 3e série permet de savoir si les chantiers IT peuvent rester en 2023 un chantier prioritaire malgré l’inflation et le ralentissement de la croissance. Globalement, les dirigeants souhaitent poursuivre la transformation numérique de leur entreprise, mais avec prudence comme le montre le poids élevé de ceux qui prévoient une stabilisation de leur budget IT. Qui plus est, petites, moyennes et grandes entreprises divergent sur le rythme d’investissement à suivre. Les grands groupes apparaissent comme les plus offensifs : ils sont 26% à entrevoir une hausse de leur budget IT, contre seulement 10% pour les petites entreprises. En outre, seules 3% des grandes entreprises anticipent une réduction de leur budget IT. La cybersécurité arrive en tête de leurs priorités, devant la digitalisation des parcours clients et la dématérialisation des processus.

En savoir plus Xerfi Spécific


Publié le jeudi 9 mars 2023 . 2 min. 42

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :