Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

https://player.vimeo.com/video/535762990?autoplay=1 Diane-Michaud-Cosmetiques-bio-et-naturels-le-marche-se-met-a-l-heure-du-mass-market-306348057.jpg picto
Voir plus tard
Partager
Imprimer

En se mettant aux ingrédients bio et naturels, l’univers des cosmétiques vit une révolution alors qu’une part importante des consommateurs fait preuve de défiance vis-à-vis de l’offre conventionnelle. Une défiance illustrée notamment par la multiplication des applications comme Yuka qui donne des informations détaillées sur les ingrédients des produits alimentaires et cosmétiques. Bref, les consommateurs attendent des offres plus responsables et plus saines pour leur santé, ce qui profite pleinement aux ventes de cosmétiques bio et naturels. En 2020, ce sont près d’un Français sur deux qui en ont acheté pour environ 1 Md€, en hausse de 8% sur un an. Ce créneau, qui ne représentait encore que 6% des ventes de produits d’hygiène-beauté en France en 2020, dispose de solides moteurs de croissance pour devenir incontournables dans les salles de bains des Français. Citons le développement considérable de l’offre dans les circuits de distribution, le foisonnement d’innovations de la part des laboratoires et le poids croissant des millenials dans la population de consommateurs.


Le marché des cosmétiques bio et naturels est marqué depuis 2018 par le retour en force des géants de l’industrie de l’hygiène-beauté conventionnelle. Après une première incursion ratée au début des années 2000, ces acteurs font feu de tout bois pour s’imposer avec des déclinaisons bio de leurs grandes marques comme Garnier Bio et la création de nouvelles marques à l’instar de La Provençale bio chez L’Oréal. Par ailleurs, les GSA se sont imposées comme le lieu d’achat qui recrute la plus grande part de nouveaux consommateurs. 45% d’entre eux y ont acheté leur premier cosmétique bio. Au vu de l’offensive des géants de l’industrie cosmétique sur le bio, la grande distribution dispose de solides atouts pour devenir très prochainement le premier circuit de distribution de cosmétiques bio et naturels : une offre accessible, la distribution exclusive de l’offre bio des géants de l’industrie cosmétique et le référencement des marques de certains laboratoires spécialisés dans le bio, à l’image de So’Bio Éthic ou Weleda.


Alors oui, ce marché se met peu à peu à l’heure du mass market. Mais les laboratoires pionniers des cosmétiques bio et naturels disposent encore d’un temps d’avance sur les géants de l’industrie cosmétique conventionnelle, notamment en matière de part de marché. Ils doivent toutefois relever plusieurs défis de taille. D’abord, accroître leurs capacités de production pour répondre à l’essor de la demande. Léa Nature a ainsi inauguré une nouvelle usine en 2019 lui permettant à terme de tripler sa production. Il s’agit aussi pour les pionniers d’élargir leur offre tout en préservant leur image de marque. En parallèle, on assiste au boum des DNVB, les digital native vertical brands, ces marques qui se développent à l’origine exclusivement sur Internet pour assurer leur promotion et leur distribution. Plusieurs facteurs expliquent l’ampleur de ce phénomène. La beauté est l’un des sujets les plus partagés sur les réseaux sociaux. La défiance des consommateurs est aussi propice à l’émergence de nouvelles marques qui peuvent se démarquer et revendiquer des valeurs fortes en faveur de la santé, de l’environnement ou encore du respect des animaux.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER