Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les levées de fonds des RegTech ont progressé de 50% en 2020. Un chiffre qui prouve sans aucun doute l’engouement autour de ces start-up technologique de la conformité. Il faut dire qu’un cadre de développement propice favorise tous les segments : gestion de l’identité et de la connaissance client, surveillance des opérations, veille et reporting réglementaire, protection des données ou encore gestion de la conformité et des risques. Ces entreprises, tous segments confondus, bénéficient en effet de nombreux dispositifs de soutien. En premier lieu, le renforcement progressif des obligations de conformité réglementaire chez les clients, notamment dans les industries de la banque/finance et de l’assurance. L’annonce en juillet 2021 du durcissement de la lutte contre le blanchiment d’argent de la part de l’Union européenne témoigne de cette volonté incessante des pouvoirs publics. Autres moteurs du développement des RegTech : la diffusion d’une culture start-up par l’État, la possibilité de s’adosser aux incubateurs, ou encore les aides financières aux start-up suite à la crise sanitaire. Les progrès dans l’usage de l’intelligence artificielle et des algorithmes appliqués aux services jouent aussi en leur faveur.

Mais si le potentiel du marché français de la conformité semble considérable, les RegTech doivent encore muscler leur business model pour pouvoir en profiter pleinement. C’est l’une des grandes conclusions de l’étude Xerfi Innov qui s’appuie pour cela sur l’analyse de l’offre d’une centaine de RegTech significatives en France et sur un décryptage de leurs stratégies de croissance. Au-delà des alliances et fusions-acquisitions, quels sont et seront alors les leviers de croissance privilégiés par les acteurs ?

Plusieurs investissements structurants se détachent :
- D’abord, les RegTech enrichissent leur offre, à l’image du lancement d’une signature électronique en ligne sécurisée et certifiée par Netheos ou encore du développement de DreamQuark dans l’investissement responsable grâce à son partenariat avec le géant des services numériques Atos.
- Les RegTech travaillent aussi à améliorer la qualité perçue de leur offre et la visibilité notamment par l’adossement à des écosystèmes de start-up ou le soutien des organismes parapublics.
- La diversification du portefeuille clients est également au cœur de leurs stratégies, via le renforcement des équipes commerciales, le développement de nouveaux marchés clients ou encore les partenariats avec les prescripteurs.
- Certaines RegTech tentent également l’aventure internationale à l’image du développement d’Upsideo au Luxembourg grâce au support du groupe d’audit et de conseil KPMG.


Publié le jeudi 23 septembre 2021 . 2 min. 48

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :