La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Libre propos L'Europe, l'Allemagne et la...
https://player.vimeo.com/video/122914155?autoplay=1 Jean-Michel-Quatrepoint-L-Europe-l-Allemagne-et-la-fracture-religieuse-2162.jpg
03/02/201403:34
Xerfi Canal présente l'analyse de Jean-Michel Quatrepoint, Journaliste-essayiste

Il est décidément bien difficile d'invoquer l'avenir de l'Europe, sans se référer au passé, et même à un passé très lointain. Lors d'un récent colloque à Paris, un responsable allemand a même fait une petite leçon d'histoire à ses interlocuteurs français. Alors que ces derniers plaidaient pour cette vision de l'Europe, très gaulliste, de l'Atlantique à l'Oural, il ramena ses interlocuteurs un millénaire en arrière. Très exactement en 1054. L'année du grand schisme entre l'Eglise d'Orient et celle d'Occident. Entre le catholicisme et le monde orthodoxe.

Pour une bonne partie des Allemands, les frontières naturelles de l'Europe sont celles qui séparent l'Europe catholique et luthérienne de l'Europe orthodoxe. Pour eux, le Saint Empire romain germanique, où cohabitaient catholiques et luthériens est toujours une réalité. Et il n'a rien de commun, ce Saint Empire, avec le monde orthodoxe et slave.

De fait, à ses origines, l'Union européenne a été portée sur les fonts baptismaux par la démocratie chrétienne : en Italie, en France et en Allemagne. Une Allemagne alors coupée en deux. La République fédérale, avec la Bavière, la Rhénanie, Cologne était à dominante catholique, à l'image de Konrad Adenauer. À ce noyau dur catholique, renforcé par l'entrée de l'Espagne, du Portugal, de l'Irlande, s'est amalgamée l'Europe luthérienne du Nord, Suède, Finlande, Danemark et, bien sûr, l'Allemagne de l'Est. Il faut se souvenir aussi que l'Allemagne, en reconnaissant unilatéralement la Slovénie et la Croatie catholiques, est à l'origine de l'éclatement d'une Yougoslavie dominée par les Serbes, slaves et orthodoxes.

L'Allemagne était également  plus que réticente, c'est un fait, à l'entrée de la Grèce dans l'Union européenne, sans parler de celle de Chypre. Deux pays orthodoxes.
 
Cette vision de l'Europe par les religions doit être prise en compte. Car elle correspond, pour l'Allemagne et la Mitteleuropa, à une réalité. D'autant qu'elle se double d'un ressentiment toujours très fort à l'égard de la Russie et de la présence des forces soviétiques pendant plus de quarante ans dans cette région.

La lune de miel avec Moscou qu'avait amorcée Gerhard Schröder est bel et bien terminée. Angela Merkel et Vladimir Poutine, qui se connaissent bien, et qui ont vécu tout deux en Allemagne de l'Est, se détestent cordialement. L'affrontement se focalise maintenant sur l'Ukraine. Un pays où passe précisément la frontière entre cette Europe catholique et luthérienne et le monde orthodoxe. Une frontière entre une partie de la population, qui se veut européenne et l'autre slave et russe. Et il ne faut pas non plus oublier qu'une fraction de la population ukrainienne participa activement, lors de la dernière guerre, aux côtés des armées allemandes à la chasse aux Russes et aux Slaves.

Oui, le passé a du mal à s'estomper. Les frontières, même invisibles, sont bien présentes. Ennemis héréditaires, la France et l'Allemagne ont enterré la hache de guerre, mais apparemment, à l'est, les plaies restent ouvertes.

Jean-Michel Quatrepoint, L'Europe, l'Allemagne et la fracture religieuse, une vidéo Xerfi Canal


 



En savoir plus

Mots clés : Europe / Zone euro

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier