Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La future directive CSRD devrait projeter le reporting ESG dans une autre dimension. C’est l’une des conclusions des analystes de Xerfi dans la dernière étude Xerfi Precepta baptisée «  Reporting extra-financier : la révolution CSRD ». En élargissant son champ d’application et en imposant des contraintes supplémentaires aux entreprises européennes entre 2025 et 2029, ce nouveau cadre offre de réelles opportunités d’affaires. Au-delà de la myriade d’auditeurs potentiels, à commencer par les géants du commissariat aux comptes, des profils aussi variés que des sociétés de conseil ou des fournisseurs d’outils de bilan carbone veulent se faire une place comme prescripteurs ou partenaires.


Ces éléments rendent-ils ce marché forcément attractif et facile d'accès ? L’entrée sur le seul segment de l’audit durable pose des défis majeurs, surtout en ce qui concerne la maitrise de ressources et compétences clés : disposer d’une marque forte, savoir industrialiser des process complexes, mobiliser des outils technologiques comme l’IA. Et, selon le profil client, déployer d’importantes ressources humaines.


Dès lors, quels acteurs paraissent les mieux placés pour s’imposer ? Les commissaires aux comptes sont-ils certains de remporter la mise ? Et quelles sont les véritables perspectives du marché en France et en Europe d’ici 2029 ? Pour répondre à ces questions, les experts de Xerfi ont identifié les acteurs les plus à même de s’imposer dans l’audit dit « de durabilité ». Parmi ceux-ci mentionnons notamment :


• Les commissaires aux comptes et experts-comptables. Le rapport a notamment passé au crible les prestations « RSE » proposées par le top 40 de l’audit et expertise comptable en France.
• Ensuite, les organismes de certification. Les experts de Xerfi se sont notamment penchés sur les prestations « RSE » proposées par le top 15 des certificateurs. Ils se sont également intéressés au plaidoyer de Filiance pour l’ouverture du marché de l’audit de durabilité.
• Citons enfin les avocats avec l’offensive du Conseil National des Barreaux pour que ces derniers puissent tirer parti de ce marché.
Les experts de Xerfi se sont également penchés sur la concurrence dans les phases amont du reporting ESG, analysant les profils et stratégies des principaux acteurs – cabinets de conseil, éditeurs de logiciels et agences de communication.


Publié le lundi 16 octobre 2023 . 2 min. 38

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :