Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Face à la maturité du crédit impôt recherche, pilier de leur activité, les cabinets de conseil en financement de l'innovation se montrent très offensifs. C’est l’une des observations des experts de Xerfi dans la dernière étude Xerfi Precepta sur ce marché. Les acteurs en effet se positionnent désormais pour accompagner les entreprises souhaitant profiter des grands plans d'investissements nationaux, comme France 2030. Qu'il s'agisse du nucléaire, des véhicules électriques ou de la santé, les opportunités sont réelles. S'ajoute à cela le futur crédit d'impôt « investissement industries vertes » (ou C3IV), centré sur les technologies de décarbonation.


Cependant, avec la hausse des taux, les dépenses en R&D des entreprises vont s'essouffler. Un mouvement qui va intensifier la concurrence entre cabinets, en les poussant à se diversifier encore davantage ou à engager une guerre des prix pour décrocher des contrats. Dans ce contexte, l'arrivée des IA génératives présente un risque majeur. Si elles permettent des gains de productivité notables, elles donnent aussi un argument supplémentaire aux clients pour réclamer des baisses de prix.


Dès lors, la consolidation peut-elle avantageusement rééquilibrer les rapports de force ? Quels seront les impacts réels des évolutions réglementaires, comme le C3IV ? Et quelles perspectives se dessinent pour le marché d’ici 2026 ? Pour répondre à ces questions, le rapport a analysé les principaux axes de développement des acteurs du secteur. Parmi ces derniers, citons… :


• Premièrement, l’optimisation opérationnelle des activités via le recrutement et la rétention des talents mais également en passant par la transformation numérique des cabinets. C’est la stratégie retenue par Ayming qui a lancé une solution logicielle de gestion du CIR.
• Deuxièmement, le développement commercial avec le renforcement de l’image de marque et de la qualité perçue ainsi que l’insertion dans des réseaux d’apporteurs d’affaires. Certains acteurs se sont également positionnés sur de nouveaux segments de marché. C’est notamment le cas de Self & Innov qui a développé un modèle digitalisé et low cost pour mieux cibler les TPE/PME.
• Enfin, certains ont misé sur l’expansion géographique grâce au développement d’un réseau d’agences en France ou en passant par le développement international à l’instar de Zabala Innovation et EPSA.


Publié le jeudi 8 février 2024 . 2 min. 45

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :