Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Sobriété : l’essence de demain ?

Publié le lundi 3 octobre 2022 . 4 min. 47

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Vidéo réalisée en partenariat avec le Printemps de l’économie 2022 « Sobriété : l’essence de demain ? » 

La sobriété est désormais sur toutes les lèvres. Bonne nouvelle diront certains, quand d'autres répondront, un peu lassés, qu'il était temps. En effet, des économistes, des journalistes, des associations en parlent depuis 50 ans déjà. Mais, force est de constater que leurs propos ont eu peu d’échos auprès des décideurs politiques et du grand public. Il aura donc fallu attendre les événements géopolitiques que l’on sait, un été hors-norme avec son lot de canicules, de sécheresse et d’incendies, le dernier rapport du GIEC et les récents propos du Président de la République intégrant la sobriété au moins dans son langage à défaut de son logiciel, pour que tous s’en emparent. Mais tous ont-ils la même définition, la même conception de la sobriété ? Rien n’est moins sûr. Si pour certains il suffit de passer l’hiver, pour d’autres, petit clin d’œil à Brassens, il suffit de passer le pont. Passer le pont vers un modèle économique largement revu et corrigé, voire un autre modèle économique alternatif. De quoi débattre largement, tant il y a matière à penser. Le prochain Printemps de l’économie, à l’occasion de sa dixième édition, a choisi de décliner la sobriété en trente conférences-débats au Conseil Economique Social et Environnemental, au Cnam, à OMNES Education du 18 au 21 octobre prochain, ainsi que dans son magazine.


Comment nous parle-t-on de la sobriété en ce moment ? Hélas, mille fois hélas, comme d'un mode de gestion de la rareté. Guerre en Ukraine, raréfaction des ressources, inflation ? Le mot d'ordre est désormais la sobriété, mais une sobriété de circonstance, à court terme, histoire de passer l'hiver... Sont alors annoncés des restrictions, de possibles rationnements. Et puisque cela risque de faire mal au porte-monnaie, on conçoit là un chèque énergétique, là un chèque alimentaire... Bref, la sobriété qu’on nous vend rime avec… austérité. Pas de quoi faire rêver…


Comment rêver si on nous invite à ne voir la sobriété que par le petit bout de la lorgnette ? Les petits gestes ne suffiront pas, on le sait. Cela ne signifie pas qu’il ne faut pas les faire. Mais celles et ceux qui les adopteront les feront-ils pour sauver la planète ? ou parce que l’atteinte au pouvoir d’achat, l’effet du signal-prix les y contraindront ? Pourquoi les feraient-ils, ces gestes, s’ils ont le sentiment que les entreprises et autres acteurs ne modifient pas également ou suffisamment leurs comportements ? Pour que la sobriété soit acceptée, il faudra que les efforts soient partagés, donc de la justice sociale. Pour que la sobriété soit efficace, il faudra qu’elle ne se limite pas à des petits gestes tel baisser son chauffage de 1 degré, mais qu’elle soit un des éléments d’une politique plus vaste, d’une politique ambitieuse de transition écologique mettant en place d’énormes investissements, vertueux, et de long terme. Car nous le savons : plus nous tardons, plus les investissements nécessaires pour éviter le pire seront lourds et coûteux. C’est donc tout de suite, massivement que nous devons agir. Enfin, pour que la sobriété embarque avec elle toute la société, il faudrait un cap, un horizon. Justifier la sobriété non pas par les difficultés de court terme, mais par la construction d'un monde où modifier en profondeur nos modes de production, de répartition, de consommation au nom du climat et de l'avenir des nôtres permettrait d'accéder davantage au Bien-Être.


Une utopie ? Un beau challenge. Que nous serions fiers de nous si nous la réussissions. De quoi donner sens à nos vies. Et si la sobriété était l’essence de demain ?


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER