Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

2020 a été une année exceptionnelle pour les spécialistes du conseil en innovation. Malgré le choc du Covid-19 sur l’économie réelle, leur chiffre d’affaires devrait progresser assez sensiblement selon nos premières estimations. Il faut dire que les entreprises innovantes ont été plus nombreuses à solliciter des financements publics face à la crise sanitaire pour tenir le choc. Les dispositifs de soutien à l’économie lancés par le gouvernement ont également fourni des leviers de croissance supplémentaires. La généralisation du télétravail a aussi permis aux cabinets de conseil lors du « grand confinement ». Mais cet effet d’aubaine pourrait être de courte durée selon l’étude Xerfi-Precepta, car les activités de recherche privée vont inéluctablement pâtir de la crise à un moment donné. Des champions de l’innovation comme Nokia ont déjà annoncé une restructuration de leurs activités de R&D en France.


L’après-2020 s’annonce donc plus chaotique pour cette profession confrontée par ailleurs depuis quelques années à un essoufflement de son marché. Il y a trois raisons à cela. Premièrement, les dispositifs publics dédiés au financement de l’innovation sont largement arrivés à maturité. Les pressions sont particulièrement fortes sur le segment du CIR pour lequel les conditions d’octroi sont désormais bien maîtrisées par les clients. Deuxièmement, face à l’afflux de dépôts de dossiers pour des subventions publiques régionales et nationales, les processus de sélection se sont complexifiés tandis que les aides finales sont plus longues à obtenir, et potentiellement moins généreuses. Enfin, le caractère immatériel des innovations de services peut être plus difficile à valoriser que des innovations industrielles, ce qui complexifie la tâche des professionnels du marché. Au-delà du tarissement de la demande, les acteurs spécialisés doivent aussi croiser le fer avec de nouveaux compétiteurs : professionnels du droit et du chiffre, cabinets d’amélioration des performances d’entreprises comme Leyton ou encore pôles de compétitivité et des CCI qui proposent à leurs membres des services d’accompagnement pour mobiliser des aides publiques.


Pour espérer préserver leurs performances d’exploitation, les spécialistes du conseil en financement de l’innovation travaillent à enrichir leur promesse de valeur. Et cela passe d’abord pour nombre d’entre eux par le développement d’une offre intégrée 1 ) soit autour de l’innovation, à travers par exemple des services de conseil en management, du conseil en stratégie ou en optimisation fiscale de l’innovation à l’instar de FI Group ou ABGI Group ; 2) soit autour de l’ingénierie des financements publics comme AREAD ou SOGEDEV. Le digital constitue le deuxième grand levier pour préserver les marges. La maîtrise des outils digitaux est d’autant plus cruciale que le numérique constitue aussi une sérieuse menace pour les acteurs traditionnels du conseil en financement de l’innovation, car il favorise l’émergence de nouveaux business models plus compétitifs fonctionnant pour une large part à partir de ressources technologiques plutôt qu’humaines.


Au final, les défis et contraintes qui pèsent sur ce marché risquent fort d’entraîner une vague de consolidation, d’autant que les stratégies de développement sont coûteuses. Or, tous les cabinets ne disposent pas des moyens pour mener de front ces vastes chantiers. Le jeu concurrentiel est donc encore amené à évoluer.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER