Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Fruit d’une démarche prospective inédite par son ampleur, cette étude portée par l’Institut de l’Entreprise, PwC France et Maghreb, la FNEGE (Fondation Nationale pour l’Enseignement de la Gestion des Entreprises a généré une convergence des énergies en associant les mondes professionnel et académique. Ce sont au total 100 entreprises, 10 associations professionnelles et 30 experts académiques qui ont pris part à 10 ateliers de « design fiction » qui se sont déroulés de septembre 2020 à novembre 2021. Cette étude dessine aussi le cap pour parvenir à l’Entreprise Full-RSE à l’horizon 2030. Elle constitue, une véritable feuille de route mise à disposition des entreprises.

Une entreprise plus collaborative et ouverte sur son écosystème 
Les fonctions sont amenées à collaborer davantage dans une entreprise où les frontières fonctionnelles s’estompent. De nouveaux liens se créent au sein de l’entreprise avec des collaborations nouvelles qui permettent de déployer un projet ou une stratégie de bout en bout et de façon cohérente.

Ce « désilotage » contribue à maximiser les impacts et à acter la transformation de façon plus systémique. Les fonctions intègrent davantage leur écosystème, tissant des liens forts et étendus avec toutes leurs parties prenantes qu’elles sensibilisent à des pratiques plus responsables. En mobilisant leurs partenaires extérieurs, alignés autour d’objectifs communs, elles contribuent à rendre l’écosystème plus vertueux.
L’entreprise full-RSE reposera sur :
- Des instances de gouvernance qui incluent les parties prenantes externes.
- Une collaboration plus importante des fonctions entre elles et dont le périmètre est redéfini.
- Des missions plus transversales et stratégiques qui contribuent à la définition de la stratégie.

L’entreprise Full-RSE devra répondre à plusieurs défis
 À horizon 2030, l’Entreprise Full-RSE devra avoir répondu à plusieurs défis, parmi lesquels figurent :
-  la place et la sécurité de la technologie dans l’entreprise ;
-  la capacité à consolider une culture d’entreprise et un sens du collectif ;
-  assurer la montée en compétence et le renforcement de la formation ;
-  ou encore la capacité à embarquer tout l’écosystème dans la transformation qui devra nécessairement être systémique.

Pour acter au mieux la transformation, de nouveaux outils sont mis au point. Ils intègrent la complexité de la transformation RSE, traitant une data abondante et apportant une vision systémique de l’entreprise et de sa chaîne de valeur étendue.
L’entreprise full-RSE aura donc à :
- Réinventer son modèle d’affaires.
- Mettre en place de nouveaux modèles d’évaluation de la performance.
- Avoir recours à la technologie comme une source de progrès.
- Consolider la culture d’entreprise pour donner sens au collectif.
- Former et faire monter en compétences tous les collaborateurs.
- Co-construire des normes et des référentiels communs.

L'entreprise Full-RSE évolue dans un monde incertain, elle aura donc à faire face à des risques multiples : cyber, environnementaux, sanitaires, géopolitiques, etc.
Elle devient multi-locale et éclatée géographiquement avec plusieurs sièges et lieux de travail, tout en généralisant le télétravail. Ses ressources humaines sont - physiquement et juridiquement – dispersées à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise. Elle est plus ancrée sur les territoires, et interagit avec une multitude d’acteurs et de collectifs.

L’entreprise Full-RSE endosse un rôle plus politique

L’entreprise endosse aussi un rôle plus politique car elle doit désormais prouver son utilité et contribuer à établir un cadre commun avec ses parties prenantes pour acter la transformation. Elle doit réinventer son modèle en repensant les notions de « valeur », de « croissance » ou de « performance » et mettre au point des outils et indicateurs de mesure qui rendent compte de tous les impacts. L’entreprise full-RSE aura donc à :
- Prouver son utilité.
- Contribuer à établir un cadre commun et se réinventer.

Ce que nous pouvons retenir de cette entreprise « Full-RSE »
- Une entreprise qui prône la fin des silos 
- Une entreprise ancrée sur ses territoires
- Une entreprise qui repense son « Business model » et sa relation à la performance

Au final, une entreprise en transformation : Mais qu’en est-il réellement 3 ans plus tard dans la vraie vie ?
De beaux projets de transformation sont encore à penser et à déployer et ce dans toutes les organisations ! Inspirons-nous de cette feuille de route !


Publié le mercredi 29 mai 2024 . 5 min. 13

Téléchargez l'application


Les dernières vidéos
Energie, Environnement

Les dernières vidéos
d'Aline Scouarnec

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :