La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Industrie & innovation Electronique : la production...
14/01/201303:19

Xerfi Canal présente l'analyse de Franck Barnu, journaliste indépendant et consultant dans le domaine de l'innovation et des technologies

L’impensable arrive parfois. Qui aurait pu imaginer qu’un constructeur chinois de PC, prendrait en 2012 la décision d’installer une usine de production de micro ordinateur aux Etats-Unis. C’est pourtant ce que Lenovo, le deuxième producteur mondial de PC, a annoncé au début du mois d’octobre dernier. Il va ouvrir une usine de montage d’ordinateur en Caroline du Nord. Cette nouvelle est d’autant plus piquante que, pour ceux qui s’en souviennent, Lenovo est l’entreprise qui en 2005 a repris l’activité micro ordinateurs d’IBM.

Quelles sont les motivations de l’entreprise chinoise ? Son patron affirme : « nous nous installons aux Etats-Unis car nous croyons à la solidité du marché américain de la micro informatique et que nous pensons qu’il nous offre de bonnes opportunités de croissance. »

Un autre raison, est avancée. En produisant sur le sol américain l’entreprise chinoise pense qu’elle pourra se montrer plus réactive pour répondre aux demandes des utilisateurs locaux. Il faut en théorie une dizaine de jours pour qu’un PC fabriqué en Chine atteigne le consommateur américain. Dans les faits c’est plutôt une affaire de semaines.

Au dela de ce discours convenu, il n’est pas interdit non plus d’y voir une opération de séduction des pouvoirs publics et des consommateurs à l’heure ou le « made in America » est devenu un enjeu politique.

Dans les faits la portée réelle de l’implantation de Lenovo est limitée. Après tout, même si l’usine est appelée à croître elle ne créera dans un premier temps que 115 emplois. Surtout, elle n’est qu’un site d’assemblage : tous les composants des PC fabriqués en Caroline du Nord viendront d’Asie.

Bref, une hirondelle ne fait pas le printemps. Mais d’autres événement récents montrent toutefois que la production de produits électroniques en Chine n’est peut être plus la panacée. Juste avant son annonce choc d’une production aux Etats-Unis, le même Lenovo avait en effet également décidé d’investir dans une unité de production de PC au Brésil pour profiter de ce vaste marché. Et puisqu’il est question du Brésil, il faut également se souvenir  que le fameux Foxconn, célèbre pour la production des produits d’Apple en Chine, a ouvert une usine de production d’iPhone et d’iPad  dans ce pays. 

Enfin, même le discours d’Apple évolue. Interrogé en janvier dernier par Barack Obama sur la possibilité de fabriquer ses produits aux Etats-Unis, Steve Jobs avait répondu par un non catégorique. Aujourd’hui, le nouveau patron d’Apple, Tim Cook est plus mesuré : « cela se pourrait… » dit-il . Tout en rappelant l’obstacle majeur : quasiment aucun composant des produits Apple, à l’exception de l’écran, n’est produit aux Etats-Unis…

Franck Barnu, Electronique : la production en Chine n’est plus la panacée, une vidéo Xerfi Canal


En savoir plus

Mots clés : Economie mondialeIndustrie

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier