La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
04/01/201902:57

Les soft skills. Voyons les « Compétences douces » ? Mieux les « savoirs comportementaux » ? Quelle que soit leur traduction en français les soft skills sont en quelques années entrés au Panthéon des termes les plus utilisés par les RH.


Parce que les entreprises attendent des jeunes diplômés qu’ils soient compétents et… directement opérationnels. Parce que les connaissances ne suffisent pas, les écoles de management s’emploient donc de plus en plus à former leurs étudiants aux « soft skills. Mais comment apprend-on à bien se comporter ? Comment acquiert-on des manières policées, à bien se comporter en toutes situations, dans tous les pays. Peut-on acquérir le sens de l’humour, de l’empathie, le sens de l’innovation… ? Autant de qualités humaines qui feront largement la différence une fois dans l’entreprise.


Pour y parvenir, chaque étudiant en école de management est de plus en plus amené à travailler avec des coachs que les services carrière des écoles mettent à leur disposition. Pour les aider à progresser dans tous les domaines. Comportement, éloquence, empathie, sens de la communication, confiance, intelligence émotionnelle, gestion du stress, créativité… les compétences mesurables sont nombreuses. La première étant de savoir travailler en groupes.


Et justement c’est pour les amener à apprendre ce travail en groupes que les nouveaux étudiants se voient proposer des « Talent Days », des « Starting Days » etc. dès leur première rentrée dans l’école. Ils ont un, deux jours pour travailler ensemble - alors qu’ils ne se connaissent absolument pas -, sur des sujets proposés par des entreprises. Qui viennent d’ailleurs les écouter présenter leurs idées à la fin de leur travail. Ainsi ils se rendent compte qu’ils peuvent être tout de suite opérationnels sur des sujets qui ne requièrent pas de compétences techniques pointues. Ils comprennent surtout qu’ils peuvent s’approprier d’autres formes d’apprentissage que celles auxquelles ils étaient habitués jusqu’ici.


Au-delà du comportement, de l’altérité, c’est souvent le sens de l’innovation que les écoles de management entendent développer. Ce que les entreprises attendent de leur diplômés c’est qu’ils aient des idées novatrices, tant en termes d’innovation que de management, pour les aider à entrer dans un monde de plus en plus technologique. Là encore des challenges sont aux étudiants auxquels ils doivent répondre en groupe, coachés par des experts et enseignants. L’organisation d’événements étudiants est une autre occasion d’apprendre, non seulement à travailler en groupe, mais aussi avec des entreprises qui en sont les sponsors.


Mais ce qui fait surtout la différence des diplômés des écoles de commerce pour les entreprises c’est leur maîtrise progressive de l’international. Quand on fréquente 60 nationalités d’étudiants différents, quand vos professeurs sont à 80% internationaux, quand on entend parler 20 langues sur son campus on s’internationalise vite. Et on transforme l’essai en partant sur des campus dans le monde entier. De toutes les soft skills, la maîtrise de l’interculturalité est sans doute celle aujourd'hui que prisent le plus les entreprises.


En savoir plus

Mots clés : CompétencesEntrepriseEtudiantsEnseignement supérieurEcole de commerceSoft skills

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier