CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL GRATUITEMENT
La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#4198a9
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Secteurs & marchés L’accélération du marché...
https://player.vimeo.com/video/485945828?autoplay=1 Philippe-Gattet-L-acceleration-du-marche-du-coliving-attire-de-nouveaux-entrants-306347626.jpg
21/12/202003:20

Comme le coworking, la crise pourrait bien ancrer le coliving dans le paysage de l’investissement immobilier. Car cette forme de colocation réinventée ou d’habitat partagé semble encore plus répondre aux besoins actuels, en particulier en matière de renforcement du lien social. Certes, les développements de projets ont été ralentis par l’arrêt temporaire des travaux et de l’instruction des dossiers d’urbanisme. Pour autant, le maintien des taux d’occupation et la reprise forte de la demande adressée aux opérateurs après le 1er confinement du printemps 2020 ont fini de convaincre les investisseurs. À long terme, plusieurs facteurs porteront la demande pour le coliving, à commencer par la progression du nombre de « solos » au sein de la population ou encore la difficulté persistante d’accès au logement à Paris, sa proche périphérie ainsi que dans les grandes métropoles combinée à leur attractivité quasi-intacte. Et, face aux perspectives désormais dégradées dans l’immobilier tertiaire, les gestionnaires de fonds et institutionnels voient le coliving comme une belle opportunité de diversification et de croissance de leur portefeuille d’actifs. Selon l’étude Xerfi Innov, le nombre de lits devrait en effet être quasiment multiplié par 6 d’ici 2023.

Cet engouement pour le coliving profitera d’abord aux porteurs de projets pionniers comme Colonies, Sharies ou The Babel Community. Tous ces acteurs ont noué des partenariats avec des investisseurs, dont le dernier en octobre 2020 entre The Babel Community et La Banque des Territoires porte sur des acquisitions à hauteur de 200 M€. Mais le paysage concurrentiel pourrait bien connaître des évolutions rapides, car de grands groupes de l’immobilier comme Bouygues Immobilier et Nexity commencent à développer leur offre. Ces acteurs misent sur « l’immobilier géré », segment qui bénéficie de fondamentaux porteurs. Nexity a créé en 2020 un pôle dédié comprenant les résidences étudiantes et seniors, et le coliving. Enfin des spécialistes européens d’envergure comme The Collective et Medici Living sont susceptibles de prendre position dans l’Hexagone, à travers des partenariats ou des rachats.

Le coliving étant encore en phase d’émergence et de structuration, l’accès à des financements constitue le nerf de la guerre pour assurer la croissance des intervenants du marché. Le modèle se prête en particulier à des partenariats avec des investisseurs en mesure d’acquérir les murs des résidences. Au-delà des partenariats avec des investisseurs, les acteurs du coliving recourent à d’autres formes de financement comme le crowdfunding, l’emprunt bancaire ou la levée de fonds auprès du capital-risque. Du côté de l’offre, les formats de la petite et grande résidence vont continuer à coexister. Pour les grands formats, cela implique de développer des services annexes : services hôteliers ou semi-hôteliers, espaces de coworking et de restauration ouverts à un public tiers, ou encore salle de sport. Un modèle qui vous l’aurez compris permet d’assurer un flux de visiteurs et donc de créer davantage de valeur.


En savoir plus
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier