La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/226151460?autoplay=1 Cathy-Alegria-CAL-La-voiture-intelligente-et-connectee-6550.jpg
11/09/201703:13

La voiture autonome s’apparente à un véritable big bang pour l’industrie automobile. Il s’agit en effet d’une rupture technologique sans précédent selon l’étude Xerfi-Precepta. Une rupture qui bouleverse les modes de création de valeur. Une rupture qui exige de nouvelles relations stratégiques et commerciales. Une rupture qui complexifie également le jeu concurrentiel comme jamais entre les constructeurs, les équipementiers, les spécialistes de l’IT, les opérateurs de la mobilité ou encore les assureurs. La voiture intelligente contribue notamment à déplacer les rapports de force du marché des constructeurs vers les équipementiers de 1er rang mais aussi vers les acteurs du digital. A tel point que ces nouveaux entrants pourraient être en mesure d’accaparer l’essentiel de la valeur générée par le véhicule autonome. 

 

Il s’agit donc bel et bien pour les acteurs historiques de l’industrie auto de transformer leurs modèles d’affaires. À commencer par les constructeurs. En amont, ils ont tout intérêt à faire de la donnée un levier pour optimiser la conception-production des véhicules. Je veux dire qu’une meilleure détection des anomalies avant la production en série, permise par l’exploitation de la data, éviterait les coûteux rappels de voitures. Et en aval, ils doivent évoluer vers un modèle serviciel pour fidéliser le conducteur et ainsi augmenter la valeur captée dans le réseau. Les constructeurs pourraient ainsi proposer : de la maintenance prédictive, un certificat de garantie du kilométrage ou encore l’usage d’un véhicule via l’autopartage ou la location de courte durée. Quant aux équipementiers, ils devront intégrer la « connectivité » au sein de leur modèle d’affaires pour pleinement saisir les opportunités de la voiture intelligente.

 

Au-delà de l’analyse complète des business models et des questions stratégiques qui se posent aux opérateurs, y compris d’ailleurs aux assureurs et aux transports urbains, cette nouvelle étude Xerfi-Precepta propose trois scénarios prospectifs pour envisager les futurs possibles du marché du véhicule autonome et stimuler la réflexion stratégique :
• Le premier scénario anticipe une hausse du coût des véhicules qui conduira à une bipolarisation du marché. D’un côté, la sphère privée continuera d’acquérir des véhicules à autonomie limitée. De l’autre, dans la sphère professionnelle, la baisse des coûts de gestion des flottes autonomes favorisera leur adoption.
• Le deuxième scénario prévoit une guerre des standards technologiques. Aucun acteur ne pourra en effet miser sur ses seules ressources internes pour faire de sa propre plateforme de conduite autonome le futur standard de marché. A la fin, une seule et unique solution pourra prétendre à la victoire.
• Le troisième scénario suppose que les acteurs soient capables de desserrer les freins socio-culturels, réglementaires et éthiques à l’adoption pour que le véhicule autonome puisse se déployer. En clair, les différents acteurs co-créeront les conditions susceptibles de nouer un rapport de confiance entre l’homme et la machine.

 

Trois scénarios qui sont à découvrir dans la nouvelle étude Xerfi-Precepta.

 

Cathy Alegria, La voiture intelligente et connectée, une vidéo Xerfi Canal Stratégie & Management.


En savoir plus

Mots clés : IndustrieAutomobileVoiture connectée

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier