Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Connaissez-vous l’étonnante histoire de Polaroid ? Fondée en 1937 par le génial inventeur Edwin Land, l’entreprise a d’abord produit des lunettes de soleil à verres polarisés – d’où son nom –, avant de lancer en 1948 la technologie d’appareil photo à développement instantané qui a fait sa gloire. Pendant plus de cinquante ans, Polaroid s’est distingué par une remarquable capacité d’innovation. Cependant, contrairement à d’autres grands acteurs de la photo, ce qui a tué Polaroid, ce n’est pas le numérique, mais paradoxalement une victoire juridique. En 1976, Kodak a commercialisé ses propres appareils à développement instantané, en s’inspirant très fortement du brevet de Polaroid, mais sans lui verser la moindre redevance. Bien entendu, le petit Polaroid a immédiatement attaqué le géant Kodak en justice. La procédure a duré pas moins de 15 ans, et finalement le tribunal a condamné Kodak à verser à Polaroid non pas le bénéfice qu’ils avaient réalisé avec le brevet contrefait, mais le chiffre d’affaires. Polaroid a ainsi reçu 1 milliard de dollars de dédommagement. Malheureusement, cette somme colossale a été fatale pour la capacité d’innovation de Polaroid, qui après une série de dépenses somptuaires et de diversifications hasardeuses au cours des années 1990, a finalement fait faillite en 2001. Depuis, la marque a été rachetée à plusieurs reprises, et le Polaroid que vous connaissez aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celui de l’époque.


La morale de cette histoire, c’est que pour garantir la créativité dans une organisation, il est important de maintenir une forme de contrainte sur les ressources. Si à l’inverse les ressources disponibles deviennent considérables, il est probable que l’élan créatif laisse rapidement la place au conformisme, à l’arrogance et au gaspillage.


Réciproquement, une brusque tension sur les ressources peut provoquer des innovations inédites. C’est par exemple ce qui est arrivé lorsqu’en 2005 l’ouragan Katrina a détruit le centre ville de la Nouvelle Orléans, où se trouvaient de nombreux restaurants. Obligés de trouver une solution pour continuer à exercer, les restaurateurs ont eu l’idée d’aménager des camions en restaurants, ce qui a déclenché la mode planétaire des Food Trucks. De même, en 2020, la pandémie de Covid-19 a contraint les Fast Foods du monde entier à revoir leur stratégie : leurs restaurants étant fermés, ils ont été forcés de privilégier la vente à emporter et surtout la livraison à domicile. Or, pour pouvoir commander depuis chez eux, les clients ont dû utiliser des applications sur smartphone, ce qui a permis aux restaurants de récolter une quantité considérable de données personnelles dont ils ne disposaient pas jusque là. Grâce à ces données, McDonald’s ou Burger King peuvent désormais entamer un véritable virage numérique, qui passe notamment par des promotions beaucoup plus ciblées, des suggestions personnalisées, voire l’anticipation de vos achats à emporter grâce à la lecture de la plaque d’immatriculation de votre véhicule lorsque vous faites la queue devant leur restaurant.


Au total, n’oubliez pas que l’innovation est toujours une forme de perturbation, et que si tout va bien dans votre organisation, la stimulation à changer sera nécessairement limitée. Au contraire, lorsque la situation devient inconfortable, tout le monde sera disposé à accepter des changements : la contrainte est créative, le confort est conformiste.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER