Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Vous avez certainement déjà vu un reportage animalier sur la reproduction des tortues marines, mais avez-vous remarqué qu’il s’agit d’une étonnante parabole du management de l’innovation ?


La maman tortue sort de l’océan et rampe sur la plage où elle est née, ce qui lui est difficile car chez certaines espèces, elle pèse plus de 500 kilos. Après avoir parcouru quelques centaines de mètres, elle creuse un trou avec ses nageoires, qui ne sont pas faites pour cela, et pond une centaine d’œufs. Ensuite, elle rebouche méticuleusement le trou et rampe de nouveau vers la mer. Deux mois s’écoulent pendant lesquels les œufs incubent dans le sable, puis, enfin, un jour, les bébés tortues éclosent et se précipitent instinctivement vers l’océan. Malheureusement, tous les prédateurs locaux semblent avoir été prévenus de l’aubaine, et c’est un massacre. Les oiseaux, les crabes et les rongeurs dévorent la quasi-totalité des bébés tortues à peine nés et on estime que seul un sur mille finira par atteindre l’âge adulte, pour revenir à son tour pondre sur la plage.


Avouez que c’est un mode de reproduction pour le moins inefficient, qui consiste à multiplier les bébés en espérant que l’un d’entre eux survivra. Peut-être serait-il plus pertinent pour la maman de pondre plus près de l’eau, ce qui lui permettrait de réduire le nombre de bébés sacrifiés. Mais la sélection naturelle en a décidé autrement.


Or, dans une certaine mesure, le management de l’innovation, dans de très nombreuses entreprises, est tout à fait comparable à la reproduction des tortues marines. On fait éclore d’innombrables idées, notamment à coup de séminaires de créativité, d’innovation labs, d’innovation awards ou de simples boîtes à idées. Toutes ces idées sont comme les bébés tortues sur la plage : pour devenir des innovations, il va falloir qu’elles atteignent le marché. Or, là aussi, c’est un massacre. Tous les conservatismes de l’entreprise sont là pour exterminer la quasi-totalité des idées originales : ce n’est pas notre stratégie ! Ce n’est pas prévu dans le budget ! Vous n’avez pas respecté la procédure ! Ce n’est pas le bon moment ! Vous n’êtes pas payé pour ça ! Ce n’est pas notre culture ! Ce n’est pas notre métier ! Au total, très peu d’idées parviennent à devenir de véritables innovations, c’est-à-dire à atteindre le marché.


Devant cette hécatombe, les entreprises ont généralement un réflexe qui n’est pas le bon : elles cherchent à susciter encore plus d’idées, en organisant encore plus de séminaires de créativité, encore plus d’innovation labs, encore plus d’innovation awards et encore plus de boîtes à idées. Si plus d’idées émergent peut-être que plus d’innovations en résulteront.


Or, il existe une autre approche, certainement bien moins coûteuse : plutôt que de produire plus d’idées, mieux vaut essayer d’en tuer moins. Le secret du management de l’innovation n’est pas dans la stimulation de la créativité. Aucune entreprise ne souffre d’un déficit d’idées. Beaucoup de gens sont naturellement créatifs. Le secret, c’est de permettre à un plus grand nombre d’idées de devenir des innovations. Pour cela, vous devez autoriser des entorses dans les procédures, ne pas affecter une partie de vos budgets, permettre aux salariés de disposer d’une partie de leur temps, et accepter qu’un imprévu puisse devenir votre stratégie. En fait, le véritable moteur du management de l’innovation, ce n’est pas l’innovation, c’est le management.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER