Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Les vrais innovateurs ne sont pas des experts

Publié le lundi 23 janvier 2023 . 3 min. 15

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Vous pensez peut-être qu’une des meilleures manières de susciter des innovations consiste à approfondir un sujet, à l’observer méticuleusement sous tous les angles, et que ce n’est qu’en le connaissant parfaitement que l’on peut découvrir ce qui permettra de le renouveler. Or, la réalité est tout autre : l’innovation ne vient pas du cœur, elle vient de la marge. En creusant toujours le même sillon, vous risquez avant tout de vous y enterrer, mais certainement pas de trouver des solutions inédites.


La plupart des innovations sont des greffes, des hybridations, des métissages. C’est de la confrontation de différents points de vue que naissent les idées nouvelles, et c’est en combinant plusieurs produits ou démarches existantes que vous pourrez faire apparaître de véritables innovations. Si vous vous spécialisez dans une seule discipline ou une seule compétence, vous pourrez peut-être la parfaire et l’optimiser, mais il vous sera difficile de vraiment la changer. Le pire ennemi de l’innovation, c’est la spécialisation.


Le philosophe et historien américain Thomas Khun, dans son fameux ouvrage « La structure des révolutions scientifiques » a ainsi montré que les véritables innovateurs ne sont pas les spécialistes reconnus d’un domaine scientifique, qui ne gagneraient en fait pas grand-chose à le transformer, puisqu’ils en sont tout à la fois les produits et les gardiens, mais plutôt des marginaux, qui apportent un regard différent en étant extérieurs au système. Pasteur n’était pas médecin et Einstein n’était pas professeur d’université.


Par conséquent, que devez-vous faire pour accroître votre capacité d’innovation ? Une recommandation possible consiste à vous inspirer de la maxime de l’écrivain Rudyard Kipling, britannique mais né en Inde : « Qui ne connaît que l’Angleterre ne connaît pas l’Angleterre. » Faites tout votre possible pour être exposé à des disciplines que vous ne connaissez pas. Lisez des livres sur des sujets qui vous sont étrangers. Voyagez dans des pays dont la culture vous est inconnue. Discutez avec des experts de domaines que vous ignorez. Cela vous permettra d’être doublement innovant : d’un côté, votre regard neuf et décalé vous donnera peut-être la possibilité de repérer dans ce que vous découvrirez des particularités qui passent inaperçues aux yeux de celles et ceux dont c’est le quotidien, au point que vous pourrez éventuellement leur proposer des innovations qui leur échappaient. Rappelez-vous de cette petite fable instructive : un passant qui marche au bord d’une rivière voit un poisson qui sort la tête de l’eau et lui demande « Est-ce que l’eau est bonne ? » Étonné, le poisson lui répond « De l’eau, mais quelle eau ? ». Si vous baignez toujours dans le même milieu, vous finissez par oublier qu’il existe. Deuxièmement, en vous forçant à explorer des terrains qui vous sont inconnus, vous y repérerez peut-être des idées, des pratiques et des solutions que vous pourrez importer dans votre propre domaine. C’est cette transposition qui sera féconde, bien plus que l’approfondissement de votre expertise.


Au total, pour innover, vous devez vous confronter à l’inconnu et aux différences, et le meilleur conseil que l’on peut donner à un aspirant innovateur se résume à une simple phrase : « Vous voulez innover ? Allez voir ailleurs ! ».


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :