La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/225254610?autoplay=1 Frederic-Frery-Frederic-Frery-Une-vraie-entreprise-citoyenne-assume-ses-profits-6506.jpg
15/11/201703:40

Dans sa communication officielle et sur son site Internet, votre entreprise est peut-être fière de s’afficher comme une entreprise citoyenne. Mais que signifie exactement pour une entreprise le fait d’être citoyenne ? Qu’est-ce c’est qu’une entreprise citoyenne ?


En fait, vis-à-vis de la collectivité, le rôle fondamental d’une entreprise consiste à créer des richesses. Dans le vaste ensemble des organisations, ensemble qui inclut les entreprises, mais aussi les associations, les ONG, les services publics, les partis politiques, les syndicats, les armées ou les églises, l’unique spécificité des entreprises par rapport aux autres formes d’organisations est leur but lucratif. La première responsabilité d’une entreprise, c’est d’être rentable.


Attention cependant, dire qu’une entreprise sert avant tout à faire du profit ne préjuge absolument pas de la manière dont ce profit sera partagé. Dire que l’entreprise a pour but la création de profit est une affirmation qui n’est connotée ni politiquement, ni philosophiquement, ni idéologiquement : c’est une affirmation technique. En effet, vous avez parfaitement le droit de considérer que le profit doit permettre de créer des emplois, afin de lutter contre le chômage de masse, qui est un fléau social intolérable ; que le profit doit servir à développer des offres nouvelles susceptibles d’améliorer le bien être des populations ; que le profit doit rémunérer le risque pris par les actionnaires, sans lesquels l’investissement serait limité ; que le profit doit être capté par l’Etat sous forme de taxes et d’impôts afin de développer les services publics et les infrastructures collectives ; ou que le profit doit permettre de financer le système de retraites, que ce soit par le biais des charges sociales ou des fonds de pension. Reste que dans tous les cas, pour que vous puissiez décider de l’utilisation du profit, il y a une condition préalable : il faut d’abord qu’il y ait du profit. Et c’est à cela que servent les entreprises. En fait, la question politique, ce n’est pas celle de la création du profit, c’est celle de son partage. Malheureusement, ces deux étapes sont trop souvent confondues : ce n’est pas le profit qui devrait être négativement connoté, mais sa captation par certaines parties prenantes aux dépens des autres. Ce qu’on doit éviter, c’est que le partage soit inéquitable. En revanche, si le profit disparaît, le partage n’existe plus.


Par conséquent, la première citoyenneté d’une entreprise, c’est de créer des richesses et ainsi de contribuer à notre prospérité collective. De fait, une entreprise ne remplit pas son rôle citoyen lorsqu’elle met délibérément en place des techniques d’optimisation fiscale lui permettant de soustraire au partage les richesses qu’elle a créées.


Au total, vous voulez savoir si votre entreprise est citoyenne ? C’est très simple : regardez si au sein de vos équipes juridiques elle emploie des fiscalistes. Si c’est le cas, vous pouvez légitimement vous interroger sur sa véritable citoyenneté.

 

Frédéric Frery, Une vraie entreprise citoyenne assume ses profits, une vidéo Stratégie et Management.


En savoir plus

Mots clés : StratégieEntreprises

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier