Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Apprenez à gérer vos émotions dans l'entreprise

Publié le mercredi 12 avril 2023 . 4 min. 03

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Si je vous demande ce qui vous empêche de dormir la nuit ?

Vous allez me répondre 9 fois sur 10, que ce sont des problèmes humains.

Le collègue avec qui vous avez eu maille à partir, votre patron qui vous a réprimandé, un licenciement que vous devez annoncer, un mail violent qui vous a agressé  … Les exemples ne manquent pas.

Les études montrent avec une grande constance qu’un des premiers facteurs du départ d’une entreprise est la mauvaise ambiance de travail.

Cette question de l’ambiance ou du climat de travail renvoie à la gestion des émotions. Car contrairement à ce qu’on a pu entendre depuis des décennies, on ne laisse pas ses émotions au vestiaire de l’entreprise.

Le phénomène s’est accéléré ces dernières années pour quatre raisons :

- La montée en puissance du télétravail avec l’interpénétration de plus en plus grande qu’il implique entre vie personnelle et vie professionnelle. On ne travaille plus avec la photo de ses enfants sur son bureau mais avec ses enfants sur ses genoux !
- L’ « extimité » qui décrit la mise sur la place publique de ce qui devrait relever de l’intimité, qu’elle soit physique ou psychologique, comme le montrent tous les jours les mises en scènes de soi sur les réseaux sociaux.
- Une revendication de plus en plus forte de la reconnaissance de chacun dans sa diversité, et une meilleure connaissance et prise en compte des personnalités neuroatypiques : hypersensibles, Haut Potentiel Intellectuel, dys …
- La fatigue qu’ont engendrée les 3 grandes crises et leurs impacts économiques : sanitaire avec la pandémie, politique avec la guerre en Ukraine, climatique avec la prise de conscience de la dégradation de l’environnement.

Bref, les émotions ont une place de plus en plus grande dans nos vies professionnelles.

Ceci posé, la grande question du management, c’est : « comment avoir un climat positif ? » qui, les études le démontrent depuis des années, permet une meilleure performance, plus de créativité, plus d’engagement au travail.

Et c’est là, qu’il est intéressant de mobiliser les émotions.

Même si les nomenclatures sont très nombreuses, on peut retenir 5 grandes émotions dites universelles : la joie, la peur, la tristesse, le dégout et la colère.

Pour avoir un climat positif : il s’agit de développer la joie et de mettre à distance les autres émotions plus négatives.

C’est une mission très importante du manager car c’est lui qui donne le « la » de l’organisation en la matière. Il est regardé et toutes ses équipes vont évoluer de façon mimétique.

Une branche de la psychologie positive, développée par le professeur Martin Seligman propose des outils et des méthodes assez simples pour « gérer ses émotions ».

Prenons la colère : je sens la colère monter et je risque de dire ou d’écrire des choses que je vais regretter amèrement.

La proposition est le STOP.

S comme Stop : Je fais une pause. J’arrête ce que je suis en train de faire
T comme Temps : Je me concentre sur ma respiration.
O comme Observation : J’observe ce qui se passe en moi. Qu’est-ce que j’éprouve ? Quelles sont les émotions qui me traversent ?
P comme Présence : Je prends conscience que les émotions sont comme des vagues qui montent et finissent par redescendre puis disparaitre.

L’enjeu est de mettre ses émotions à distance pour retrouver de la lucidité dans ses décisions, ne pas faire du mal à d’autres personnes, ni abimer durablement le climat de travail.

Cela ne veut pas dire de ne rien montrer mais de reprendre le contrôle de soi pour dire ce qu’il y a à dire mais de façon posée et objective, et repartir sur de nouvelles bases.

Tout le monde y sera gagnant.


Téléchargez l'application


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
d'Isabelle Barth

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :