Connexion
Accédez à votre espace personnel
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégie & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


La zozobra : quand tout semble chavirer

Enregistré le lundi 30 novembre 2020 . 4 min. 12

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Vous avez le sentiment que le sol se dérobe sous vos pieds ? Vous broyez du noir ? Vous vous sentez habité par une angoisse sourde ? Vous avez l’impression que le monde est hors contrôle ? Que votre vie n’a plus de sens ?


Vous ne savez plus comment interpréter les informations que vous recevez ? Ce-qui est bien ? Ce- qui est mal ? Vous avez le sentiment que le moindre évènement peut cacher une tragédie ?


Le diagnostic est simple : vous être atteint de zozobra !


La zozobra nous vient du Mexique et désigne une forme d’anxiété qui se caractérise par la perte de repère et le sentiment permanent d’une catastrophe imminente.


Il est vrai que la période est particulièrement propice au développement de ce syndrome quand on cumule la pandémie du covid, le réchauffement climatique, les attentats terroristes et les ubuesques élections américaines.
Faisons bref : tous nos repères disjonctent et nous ne reconnaissons plus le monde que nous habitions il y a encore quelques mois.


Si on regarde un dictionnaire, la zozobra se traduit par anxiété, angoisse, il a également un sens naval en désignant la menace du chavirage d’un bateau.


D’où vient ce mot zozobra et comment a -t-il prospéré depuis son apparition il y a bientôt un siècle ?
Au départ, zozobra est le nom donné à une marionnette géante créée par Will Shuster en 1924 à Santa Fe. Cette marionnette est faite de papier et après avoir été promenée dans toute la ville pendant la semaine sainte, elle est destinée à être brûlée dans un grand feu de joie. Avec elle, brûlent les papiers que lui ont confiés les citoyens et sur lesquels ils ont écrit leurs angoisses.


Avec le feu libérateur et purificateur, les angoisses de l’année précédente disparaissent !


Sous sa forme figurée, le syndrome de zozobra a été largement mobilisé par des philosophes mexicains comme Emilio Uranga dans un livre paru en 1952 « Analysis del ser del Mexicano » ou encore Jorge Portilla dans un essai « Community, greatness, and misery in Mexican Life ». ils y font référence à la désintégration qu’ont connu les populations mexicaines dont la plus grande déflagration a été l’arrivée des Espagnols il y a 5 siècles.


La zozobra habite particulièrement les personnes en exil qui ont le sentiment que tout leur cadre de références s’effritent dans ce pays étranger.


Francisco Gallegos et Carlos Sanchez dans leur ouvrage « The Desintegration of Community » paru en Septembre 2020, montrent que les cadres de références d’une communauté humaine ne peuvent être maintenus par des individus seuls. C’est le partage de visions, de convictions, de croyances communes qui permet la perpétuation de ces cadres et le sentiment d’appartenance à une communauté.


Les auteurs rappellent les 4 signaux annonciateurs de la zozobra, identifiés par Portilla en 1949 :


- Les personnes sont en proie au doute et réticentes à l’action,
- On observe que la corruption et le cynisme se développent ; car il n’y a plus de conscience de biens communs,
- La nostalgie est très présente, les gens sombrent dans le passé,
- Augmenter l’intérêt de la tâche,
- Et enfin les personnes ont tendance à penser toujours au pire et sont en très grande vulnérabilité.


Managers, dirigeants, si vous avez le sentiment que la zozobra gagne vos équipes, il vous faut d’urgence recréer ce cadre qui se délite en proposant un horizon cohérent et en recréant des connexions entre les individus. De façon à reconstruire une communauté partageant des valeurs et des convictions communes, et qui, ainsi équipée, aura le courage et l’envie de se battre contre l’adversité.


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
d'Isabelle Barth

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER