Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Comme le dit le proverbe : «  Ceux qui font rire sont les rois », tant l’humour facilite le contact avec les autres et l’intégration dans les groupes. Pratiquer l'humour est une façon de prendre de la distance avec un problème, c’est aussi le moyen de tisser du lien social, de renforcer la relation avec des collègues et des clients. L’humour est un levier de performance.


Faire de l’humour, c’est être capable de prendre de la distance avec le sujet, tout en jouant sur la connivence qu’on a avec ses interlocuteurs. Ce qui fait dire à Desproges qu’ « on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui ».


Pour qu’il y ait humour, il faut :


- De la bienveillance, sinon, on parle d’ironie ou de satire …
- Du ludisme, car l’humour est un jeu, avec ses trois dimensions : le plaisir, des règles et des marges de liberté,
- De l’incongruité, qui est le véritable ressort de l’humour.


Pour illustrer tout cela, on peut reprendre le trait d’humour analysé par Freud en 1905 dans : « Le mot d’esprit et sa relation à l’inconscient »


Ce sont deux juifs qui se rencontrent devant des bains municipaux :


Le premier interroge :   - Tu as pris un bain ?
A quoi, le second répond :  - Pourquoi ? Est ce qu’il en manque un ?
On joue sur l’ambiguïté du mot « prendre » (dit « le disjoncteur »), qui désigne la possibilité de se tremper ou d’emporter un objet … La blague rapporté par un Juif (Freud) se moque aussi des clichés qu’ils subissaient sur leur honnêteté. L’humour, c’est ce léger décalage basé sur l’indispensable connivence (qui explique la difficulté de l’humour à l’épreuve de l’interculturel).
En entreprise, on retrouve l’humour dans toute une palette de situations.


L’humour de coalition quand, dans une réunion, une petite blague va fédérer les collaborateurs


Le début d’un discours avec la pratique de l’autodérision


L’humour de retrouvailles qui permet de réaffirmer les liens sociaux et de confirmer les interlocuteurs dans leur position de partenaires


L’humour qui permet de passer d’une position basse à une position haute en se moquant de soi :


Le désamorçage d'un conflit, grâce à l’humour la relation se renoue, certainement plus vite qu'elle n'aurait pu sans cela :


Il y a des risques à pratiquer l’humour, ils relèvent essentiellement de dérapages. Ce peut être le bad buzz de campagnes publicitaires, ou le harcèlement : les « petites blagues » sur les collègues qui font tant rire peuvent finir très mal.


Malgré ces risques, faire de l’humour, faire rire, soulage grandement les tensions qui existent inévitablement en entreprise. Il faut oser l’humour, comme disait Hubbard : «Ne prenez pas la vie trop au sérieux, de toute façon, vous n’en sortirez pas vivant »


Publié le mardi 20 février 2024 . 3 min. 12

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :