Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Savoir redynamiser un produit ancien

Publié le mardi 11 mai 2021 . 1 min. 47

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Il y a quelques années, les dirigeants de Guinness constatent que leurs ventes de bière augmentent très fortement dans certaines zones géographiques. En analysant ce phénomène, ils se rendent compte qu’il s’explique par la présence de pubs irlandais. Ces pubs permettent aux consommateurs de découvrir la Guinness. Une fois convertis, ils en commandent dans les autres bars et restaurants. Ils en achètent également en grandes surfaces.


Les dirigeants de Guinness comprennent alors qu’ils ont intérêt à favoriser l’implantation de pubs irlandais dans toute l’Europe. Ils créent un programme appelé « Irish Pub Concept ». Ce programme accompagne les futurs propriétaires tout au long du processus de développement, d’ouverture et d’exploitation d’un pub. Il les met notamment en relation avec des entreprises irlandaises spécialisées dans la conception des pubs. Les pubs sont construits en Irlande, démontés, transportés par conteneur et remontés sur place. Aucun contrat ne lie Guinness avec les propriétaires de pubs. C’est une relation informelle … mais « gagnant - gagnant ». Cinq ans après le lancement du programme, 2.500 nouveaux pubs irlandais ont ouvert en Europe. Cela a permis à Guinness d’augmenter ses ventes de bière pression d'un demi-million de barils.


Les entreprises pensent souvent qu’il faut innover pour connaître le succès. Plutôt que de commercialiser de nouveaux produits, pourquoi ne pas développer des activités complémentaires qui redonnent une seconde vie à des produits existants ? Comme le montre l’histoire de Guinness, cette approche est particulièrement efficace. Elle est également moins risquée que lancer de nouveaux produits.


 
Source : Robertson, D. C., & Lineback, K. (2017). The Power of Little Ideas: A Third Way to Innovate for Market Success. Harvard Business Review Press.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :