Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Comment faire changer une entreprise ? Si on résume ce qui a été écrit sur ce sujet, on peut distinguer trois grandes approches : (1) l’approche managériale, (2) l’approche fondée sur le leadership et (3) l’approche catalytique.


L’approche managériale est la plus fréquente. Elle a été popularisée par John Kotter, un professeur de la Harvard Business School. Sa méthode comporte huit étapes : créer un sentiment d'urgence, former une coalition, développer une vision, communiquer la vision, inciter les collaborateurs à agir, générer rapidement des résultats, bâtir sur les premiers résultats et ancrer les nouvelles pratiques. La méthode de Kotter est enseignée dans la plupart des business schools. Elle présente de nombreux atouts mais elle reste très « top down ». C’est pourquoi on parle souvent d’approche « bureaucratique » du changement.


L’approche fondée sur le leadership est également très répandue. Elle repose sur la capacité des dirigeants à insuffler le changement en donnant l’exemple. Comme l’a bien formulé Albert Schweitzer : « Donner l’exemple n’est pas la principale manière d’influencer les autres. C’est la seule. » La principale limite de cette approche est qu’elle repose entièrement sur les épaules du leader. S’il n’est pas ‘au niveau’, ses équipes ne le suivront pas et ses velléités de changement resteront lettre morte. Elle est donc à réserver en priorité aux entreprises qui ont un dirigeant à la fois visionnaire, charismatique et exemplaire dans son comportement.


L’approche catalytique est beaucoup moins fréquente que les deux autres. Elle consiste à orienter le changement en utilisant des ‘nudges’. Un exemple : pour réduire le nombre et la durée des réunions dans une entreprise atteinte de réunionnite aigue, l’approche catalytique suggère d’installer des horloges indiquant le coût de réunions (calculé en multipliant le nombre de participants par leur salaire) plutôt que leur durée. Au-delà de cet exemple anecdotique, l’approche catalytique peut être utilisée pour impulser le changement dans bien d’autres domaines.


En bref, il existe plusieurs méthodes pour faire changer une entreprise. Si l’approche managériale et l’approche fondée sur le leadership sont très souvent utilisées, l’approche catalytique est beaucoup moins répandue. Pourquoi ne pas la tester dans votre entreprise ?

Source : James, R., Goddard, J. (2021). Business Experimentation: A Practical Guide for Driving Innovation and Performance in Your Business. Kogan Page


Publié le mercredi 29 mai 2024 . 2 min. 34

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :