La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Stratégies et marchés La transformation digitale de...
https://player.vimeo.com/video/251319888?autoplay=1 Jeremy-Robiolle-JRO-La-transformation-digitale-de-la-distribution-7142.jpg
08/02/201802:51

Réussir sa transformation digitale est un chantier vaste, complexe et indispensable pour les distributeurs selon la dernière étude Xerfi-Precepta. Pour offrir une expérience omnicanal digne de ce nom, il faut bien sûr connecter offline et online mais aussi adapter ses systèmes d’information et sa supply chain. Mais avec le digital et les nouvelles technologies, l’expérience et la connaissance client peuvent être considérablement enrichies. Désormais, le client se place au centre des stratégies et la donnée est devenue le nerf de la guerre. Une telle transition encourage les distributeurs à adopter un modèle dit data driven et à se diversifier sur les marchés du paiement et de la publicité. Ce qui les expose à la concurrence des GAFA. Des GAFA qui ne ménagent pas leur peine pour imposer de nouveaux usages sur le parcours d’achat. C’est ainsi que les géants du web s’invitent aujourd’hui dans les foyers via leurs enceintes connectées. 


Dans ce contexte, quel est le rôle et la place des entreprises numériques dans la transformation digitale des distributeurs traditionnels ? Hier, tout ou presque opposait les deux sphères. Aujourd’hui, elles s’inscrivent dans un jeu gagnant-gagnant. La convergence des modèles d’affaires favorise désormais les rapprochements entre click & mortar et pure players du web lesquels cherchent à déployer des synergies cross canal. En clair, les distributeurs traditionnels poursuivent leur mue digitale et les pure players ouvrent des points de vente physique, en rachetant des réseaux ou en nouant des alliances. Je pense par exemple à la prise de participation de Conforama dans le capital de Showroom Privé ou encore au projet de rapprochement entre Groupe Galeries Lafayette et La Redoute.


Autre enseignement de cette étude Xerfi-Precepta : les alliances entre distributeurs traditionnels et entreprises du numérique se jouent également de plus en plus dans des démarches d’open innovation. Les enseignes ont en effet tout à gagner et à apprendre de la créativité et de l’agilité des start-up de la retail tech. Ces dernières ont, pour leur part, tout intérêt à s’appuyer sur la solidité et la force de frappe des click & mortar pour perdurer. Ces démarches d’open innovation peuvent prendre plusieurs formes : partenariats, hackathons, prises de participation ou encore création d’incubateurs comme le Lafayette Plug & Play ou Silicon B du groupe Beaumanoir. Si l’open innovation permet aux distributeurs de se réinventer et de renouveler l’expérience client, elle génère aussi de nombreux défis. Il s’agit en particulier d’adapter la culture d’entreprise et les organisations pour encadrer les échanges avec les start-up et ainsi faciliter l’identification des pépites et des projets les plus porteurs.


Mots clés : Economie numériqueDistributionDistributionTransformation digitale

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier