Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Ces discours trop convenus et la loi du silence dans l'entreprise

Publié le mercredi 15 décembre 2021 . 4 min. 26

Voir plus tard
Partager
Imprimer

La Môme Néant, du poète Jean Tardieu, s’interroge - Quoi qu'a dit ?  - A dit rin. - Pourquoi qu'a dit rin ? - A' xiste pas.


Les entreprises françaises ne s’expriment plus médiatiquement, hors communication institutionnelle et publicitaire, les grandes firmes internationales font parler leur patron, conventionnel ou fantasque qu’importe, c’est lui, rarement elle, qui parle.
Pourquoi ce mutisme ? Que disent-elles ?


Elles disent : croissance, RSE, télétravail, ruptures
Elles ne disent pas : rémunération du PDG, chômage, fonds d’investissements
Ce que les entreprises disent relève beaucoup du discours automatique, sans aspérités, sans information, sans grand intérêt, surtout après certaines validations par la dircom.


Se taire, en dehors de la révélation d’éléments stratégiques, c’est laisser d’autres en parler. Ces autres sont : les médias, les lanceurs d’alertes, les rumeurs. Les trois ne sont pas facilement gérables une fois l’information lancée. Or l’un des avantages du web et qu’il suffit que vous ayez communiqué une information, même faiblement, pour qu’elle y soit inscrite et donc consultée par les trois sources précitées et ainsi désamorcées dans leur recherche du spectaculaire nuisible.

Donc ce mutisme des entreprises montre plus une faiblesse qu’une force.

Mais il y a plusieurs silences. Il s’agit en effet de ceux et celles dont on attend la parole et qui ne parlent qu’au nom d’autrui dans l’entreprise. En effet, beaucoup de dirigeants parlent au nom du PDG, de sa stratégie supposée ou réelle, et de plus en plus souvent en le désignant par son prénom pour indiquer la proximité. Donnons quelques exemples dont la limite est qu’il ne faut pas généraliser

Grande championne du silence, la DRH : dans beaucoup d’entreprises l’interlocuteur DRH est un site, et le chargé de votre carrière se retranche derrière la lourdeur administrative, les process, quand ce n’est pas le rôle prépondérant de la business unit . La DRH se démet du pilotage de carrière. Les recours sont quand le salarié est sous stress : le médecin du travail et le coach. Les DRH devraient  plus tenir leur rang et avoir un vrai rôle à jouer pour attirer la confiance des salariés et servir l’entreprise. Les politiques de cloisonnement de la gestion des hauts potentiels fait des dégâts ravageurs sur tout le personnel, y compris ces hauts potentiels.

Autres silencieux :


Les syndicats : ils sont devenus essentiellement réactifs et ont perdu beaucoup de leur proactivité. Ainsi ils recrutent sur la frustration et moins sur la conviction.


Les PDG : leur narcissisme et la courtisanerie communicante les flatte et ne leur propose que des discours assez communs au sens qu’ils s’adressent à eux-mêmes, moins chez les collaborateurs et encore moins ailleurs. Ils parlent, pour se référer à certaines théories de la communication, selon des critères de diffusion et de persuasion , toutes deux descendantes depuis leur sommet, et assez peu pour renforcer leurs équipes (empowerment interne prioritaire) ou sous une forme de communication participative, en promouvant une parole que les relais aiment reprendre et renforcer.

Le citoyen crie dans les rues, l’Etat et certains élus français, contrairement à l’Angleterre, ont décidé de nous apprendre à vivre, et si l’entreprise prenant en main sa parole autrement qu’en la polissant selon des a priori dépassés. ? A existe dira la môme Néant du poète.


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
de Laurent Maruani

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER