Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Inventer les règles de l'autogestion...du travail à distance

Publié le jeudi 1 septembre 2022 . 4 min. 08

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Dans la plupart des firmes, nous ne savons pas encore gérer le travail à distance. La preuve c’est que nous cherchons à le normer. Pour le collaborateur qui peut travailler à distance, deux questions se posent :

1. Est-ce que je serais mal vu si je n’y vais pas suffisamment souvent ?
2. Ai-je envie d’y aller demain ?

L’entreprise qui cherche à complètement normer le travail à distance peut y arriver mais je crains que ce ne soit au prix d’un coût social dont le désengagement du salarié n’est pas le moindre car il a goûté à une certaine liberté, certes avec des douleurs mais avec aussi une certaine forme de responsabilisation. La main serait plutôt dans le camp du salarié aujourd’hui, l’entreprise ne doit pas l’ignorer et passer outre. Vient alors une interrogation quasi « révolutionnaire » :

Peut-on envisager une autogestion efficace du travail à distance ?

Actuellement la question n’est pas souvent abordée ainsi.

Les employés ne savent pas trop vers quoi on s’oriente en général et dans leur entreprise en particulier sur cet équilibre entre travailler depuis l’entreprise ou d’ailleurs, et non pas de chez soi comme on le dit souvent.

Ils n’ont pas non plus que des bons souvenirs du travail depuis sa sphère privée, étroitesse des lieux, liberté restreinte des mouvements des enfants, tâches multiples sans répits entre le travail, les courses et autres démarches. Le séquençage traditionnel bureau – maison n’a certes pas que des inconvénients.

Pour les entreprises, la question est stratégique et implique la direction générale. Veut-elle avoir son personnel dans ses murs, quand, selon quelles contraintes, quels statuts dérogatoires, déjà anciens pour certains commerciaux du terrain, comment s’exprime le lien juridique de subordination ?

Nous sommes donc devant une double indétermination qui souvent se règle au jour le jour, ce qui n’est pas la pire solution si on veut rester agile.

De cette observation pragmatique, nous pouvons tirer des enseignements utiles pour le futur.

A. L’autogestion par le salarié de son lieu de travail implique :

1. Qu’on lui fasse confiance, à savoir que l’entreprise ait un a priori de bonne volonté, de compétence et de sérieux de son employé ;
2. Que celui-ci s’ajuste bien entre ses contraintes, celles de ses collègues, et celles qu’implique sa mission de travail, de façon pragmatique et avec une souplesse anticipée dans son agenda,
3. Qu’il n’impose à personne une présence physique sauf exception (séminaire délocalisé de motivation avec exercices collectifs par exemple).

B. Pour l’entreprise, les règles pourraient être de natures différentes évidemment :

1. Ne pas chercher de solution, surtout normative, à un problème qui n’est ni identifié ni posé, de présence ou de distance ;
2. Appliquer les lois mais ne pas en créer de trop nombreuses en interne ;
3. Faire de cette autogestion un critère d’efficacité au travail,
4. S’en tenir aux objectifs réalistes atteints.

Cette opportunité est rare. Les propos sur l’autogestion étaient oubliés dans leur écrin politique. La réalité de la pandémie remet cette opportunité sur un marché, celui du choix de l’employeur et de l’employé.

Peut-être est-ce une nouvelle ère de l’économie de marché, capitaliste ou pas.


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
de Laurent Maruani

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER