La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/280316122?autoplay=1 Philippe-Gattet-PGA-Le-marche-de-l-audit-a-l-horizon-2025-7876.jpg
29/08/201803:21

L’heure est à l’action pour les cabinets d’audit. Sauf reculade des pouvoirs publics, la loi Pacte devrait être adoptée en l’état d’ici la fin de l’année 2018. Le relèvement des seuils d’audit prévu se traduirait par la perte de 117 000 mandats pour la profession, soit 45% du volume total. Ce changement correspond à une destruction de valeur pour les cabinets d’audit, équivalente à environ 620 M€. De fait, c’est un quart de la valeur du marché français de l’audit qui va progressivement s’évaporer au cours des six prochaines années. Deux scénarios sont alors envisageables selon l’étude Xerfi-Precepta afin d’évaluer les effets de la loi Pacte sur la croissance de l’activité et les marges des professionnels du chiffre…

 

Une contraction d’environ 25% de l’activité « audit » est loin d’être simple à gérer. Et elle le sera d’autant moins si le commissariat aux comptes pèse lourd dans le chiffre d’affaires total du cabinet et si celui-ci travaille essentiellement avec de petites entreprises, ce qui est la norme pour l’essentiel des intervenants. De fait, au-delà d’une réflexion d’ensemble sur la stratégie concurrentielle à poursuivre à long terme, le repli attendu de l’activité « audit » va obliger à court terme les cabinets à s’interroger sur la structure de leurs coûts et les moyens de l’optimiser. Deux options antagonistes ont alors été explorées par l’étude Xerfi-Precepta. L’une prévoit notamment une gestion très stricte des coûts, salvateur pour les marges mais destructeur pour la compétitivité à long terme. Autrement dit, les cabinets doivent à tout prix conserver intacte leur capacité stratégique pour non seulement affronter la contraction du marché de l’audit — et se redéployer sur de nouvelles activités ou de nouveaux marchés — mais aussi pour conserver leur place dans une compétition qui se durcit et se complexifie.

 

Ainsi, le premier des défis posés aux professionnels du chiffre, c’est la recherche de relais de croissance. Ils doivent en effet apprendre à convertir les mandats en contrats, l’audit légal en audit contractuel. D’autres chantiers ressortent comme prioritaires : la diversification des activités au-delà des métiers du chiffre, la diversification du portefeuille clients, l’automatisation des tâches répétitives, le développement des soft skills au niveau des équipes, l’internationalisation... Loin d’être évidente, cette métamorphose oblige toutefois à quelques concessions. Les plus petits cabinets devront renoncer à leur sacro-sainte indépendance et se regrouper pour des questions de survie. Et si les poids lourds ont déjà engagé la transformation de leur modèle, ils ne sont pas pour autant sortis de la spirale déflationniste touchant les missions d’audit. Vécues comme une contrainte et assimilées à de véritables commodités par les clients, les missions d’audit légal pourraient bien être à terme remises en cause face à la digitalisation des directions financières, l’émergence de la blockchain et les progrès en matière d’analyse de données. Bref, qu’on le veuille ou non, les logiques de marché s’accélèrent, obligeant les cabinets à changer de braquet et à se muer en véritable entreprise de services. Ils ont pour ce faire quelques précieux atouts…


Mots clés : Services aux entreprisesAuditLoi PacteAudit contractuel

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier