La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/277973324?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-ABO-Le-marche-du-marketing-digital-a-l-horizon-2020-7800.jpg
06/09/201803:15

Référencement sur les moteurs de recherche et annuaires, display, cashback et couponing, e-mailing, réseaux sociaux, médias digitaux propriétaires ou encore data-marketing : le potentiel de croissance du e-marketing est immense selon la nouvelle étude Xerfi-Precepta. Depuis quelques années, ce marché ne cesse de croître pour atteindre aujourd’hui près de 8,5 Md€ en France. Grâce au report des investissements des annonceurs depuis les campagnes offline vers le online, l’e-marketing a progressé de 10,7% par an entre 2014 et 2018. Et il restera dynamique d’ici à 2020. Dans un contexte de digitalisation accrue des usages, ce nouveau type de marketing améliore le ciblage et permet de personnaliser le message publicitaire à l’attention des consommateurs, ce qui en fait un outil crucial pour les entreprises. Celles-ci multiplient donc les projets pour s’équiper en logiciels destinés à gérer et exploiter des données marketing de leurs clients. On constate notamment que les réseaux sociaux sont le principal moteur du marché, et que le mobile est désormais au cœur des stratégies marketing, ce qui constitue une réelle opportunité pour de nombreuses start-up spécialisées ou AdTech.

 

Ces jeunes pousses vont néanmoins être mises à rude épreuve avec l’arrivée de la RGPD qui introduit des ruptures profondes concernant l’utilisation et l’exploitation des données personnelles en Europe. Dorénavant l’ensemble des process portant sur l’exploitation des data doit être documenté afin de prouver la conformité à ce règlement européen, ce qui implique des coûts supplémentaires. Ayant des moyens financiers limités, ces start-up pourront ainsi perdre en réactivité. À côté de la RGPD, la future directive e-Privacy pourra également entraîner une baisse des investissements dans le display et l’e-mailing en limitant le recueil de données sur les utilisateurs via des cookies. Malgré cette dégradation de l’environnement réglementaire, une bonne nouvelle se profile pour une partie des acteurs du marché : il s’agit du potentiel affaiblissement de Google et Facebook, les deux géants mondiaux du marketing digital. En effet, les autorités de la concurrence réalisent actuellement des investigations afin de mieux encadrer les pratiques au sein de la filière, ce qui devrait redonner un peu de souffle à des concurrents bien fragilisés.

 

Aujourd’hui, dans un secteur où la compétition se durcit et où les consommateurs sont de plus en plus réfractaires au matraquage publicitaire, les acteurs du e-marketing cherchent à se démarquer. Selon l’étude, l’inbound marketing, qui consiste à faire venir le client à soi grâce à une communication directe moins intrusive, constituera une stratégie privilégiée par les marques dans les prochaines années. Citons également l’intelligence artificielle qui permettra d’automatiser les campagnes et de proposer un message ultra-personnalisé. Mais il serait faux de croire que la technologie constitue l’alpha et l’oméga de la stratégie. L’avenir sera ainsi plutôt à la création d’une offre hybride alliant data, technologie et créativité afin de trouver la « bonne formule » et de créer l’indispensable effet « waouh »…


Mots clés : Services aux entreprisesDigitalTechnologieMarketingIARGPD

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier