La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL STRATÉGIE & MANAGEMENT Stratégies et marchés Les grands défis des acteurs...
https://player.vimeo.com/video/291063614?autoplay=1 Cathy-Alegria-CAL-Les-grands-defis-des-acteurs-des-smart-buildings-8012.jpg
24/10/201803:12

Le bâtiment intelligent devient une réalité en France. Porté par un environnement favorable, le marché des smart buildings a bel et bien commencé à décoller. Entre l’intégration croissante d’équipements communicants et de plateformes de pilotage, les projets d’immeubles tertiaires hyper-connectés ou encore l’émergence de bâtiments à énergie positive, les initiatives foisonnent. Mais les acteurs doivent redoubler d’efforts. Il s’agit en effet de passer du cercle restreint d’early-adopters à un marché de masse. Pour emporter l’adhésion et la confiance des clients professionnels et des utilisateurs, un travail de fond sur l’interopérabilité des offres reste à engager. Ils doivent également sécuriser les infrastructures numériques. Autant dire qu’une stratégie d’approche globale du smart building s’impose, loin des logiques actuelles de silos, tout en prenant soin au préalable de fédérer les ressources et compétences disséminées entre d’innombrables acteurs.

 
Cette véritable création d’offres globales implique une redéfinition des règles du jeu concurrentiel. Les relations partenariales vont ainsi se multiplier entre des concurrents et des prestataires venus d’univers très variés car aucun opérateur ne dispose en interne des compétences nécessaires pour construire seul ce type d’offre. Et à ce petit jeu-là, les grands groupes du bâtiment semblent bien placés. Dans le cadre de la création d’éco-quartiers, ils se muent en effet en ensemblier. De fait, ils savent maîtriser plusieurs maillons de la chaîne de valeur tout en s’appuyant sur leur notoriété, leur expérience de collaboration avec les collectivités locales ainsi que sur leur ancrage local. Les fabricants de matériels et d’automatismes sont également bien armés en raison de leur forte capacité d’innovation, de leur expérience en matière de gestion technique du bâtiment, et de leur tendance à intégrer l’aval de la filière comme les services d’audit, de conseil et d’installation. Pour les autres catégories d’acteurs, tels que les géants du numérique et les énergéticiens, il s’agit pour eux de jouer un rôle certes secondaire mais critique au sein de ces nouveaux écosystèmes.

 
 Les leviers d’évangélisation du marché se révèlent nombreux. Je pense d’abord à l’interopérabilité des offres qui oblige les opérateurs à davantage coopérer pour renforcer la compatibilité de leurs équipements. Ensuite, ils ne pourront pas faire l’économie d’un saut qualitatif des bâtiments intelligents. Ce qui passe, entre autres, par le développement de matériaux, procédés et équipements plus performants en amont, et l’intégration de nouvelles technologies en aval. La structuration d’offres peu lisibles et complexes est également un impératif. Enfin la protection des données sur les bâtiments et les utilisateurs s’avère une nécessité. C’est d’autant plus vrai qu’avec l’augmentation des objets connectés et la communication des offres entre elles, la vulnérabilité des infrastructures numériques n’a jamais été aussi élevée. Bref, un choc d’offres est indispensable pour que le bâtiment intelligent accède au rang de marché de masse.


Mots clés : Bâtiment / ConstructionEnergie / EnvironnementImmobilierBTPNumériqueBâtimentSmart buildings

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier