La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Libre propos L'arbitrage des banques pour...
https://player.vimeo.com/video/164429972?autoplay=1 Christian-Chavagneux-L-arbitrage-des-banques-pour-les-dividendes-aux-depens-du-renforcement-de-leur-capital-4921.jpg
19/05/201603:20

Selon une étude présentée récemment par Hyun Song Shin, conseiller économique et chef du département de la recherche de la Banque des règlements internationaux (BRI), à l’image de celles de la zone euro, les banques françaises, ont utilisé une large majorité de leurs profits de ces dernières années pour distribuer des dividendes plutôt que pour renforcer leur capital. Or, le capital est nécessaire à la fois pour la stabilité financière et pour le financement de l’économie.

 

Depuis la crise des subprimes, les régulateurs financiers demandent aux banques d’accroître la quantité de capital qu’elles détiennent pour financer leurs activités. Pourquoi ? Pour deux raisons. D’une part, en cas de crise, c’est ce qui permet d’absorber les pertes. Et donc de réduire la nécessité d’une intervention publique.

 

D’autre part, les établissements qui disposent de plus de capital distribuent plus de crédits et le réduisent moins en période de crise. La BRI explique ainsi que chaque hausse de un point du ratio capital sur actif se traduit par une croissance supplémentaire de 0,6 % des crédits distribués.
Ainsi, plus les banques ont de capital, plus cela renforce la stabilité financière et plus l’économie reçoit de crédit. Problème : les banquiers disent que le coût du capital est élevé et que plus les régulateurs leur impose de l’augmenter, plus cela réduit leur rentabilité. Ce à quoi Hyun Song Shin répond : distribuez moins de dividendes et utiliser vos profits pour renforcer votre solidité ! Un conseil qui vaut pour les banques françaises.

 

En effet, la façon la moins coûteuse pour les banques de renforcer leur capital est de mettre de côté leurs profits. L’expert de la BRI a ainsi effectué un calcul que l’on voit rarement : il a comptabilisé les bénéfices réalisés par 90 banques européennes ces dernières années et regardé ce qui est parti en distribution de dividendes aux actionnaires et ce qui a été utilisé par les banques pour renforcer leur capital.

 

Le résultat est frappant. Entre 2007 et 2014, les banques européennes ont utilisé leurs profits pour renforcer leur capital de seulement 5 milliards de plus, passant le niveau des profits conservés de 256 milliards en 2007 à 261 milliards en 2014. Bien sûr, il y a eu des années de pertes où il a fallu piocher dans les profits passés pour éponger. Mais, même ces années-là, les actionnaires n’ont pas été oubliés : au total, entre 2007 et 2014, ce sont 196 milliards qui ont été distribués en dividendes. 

 

Et lorsque l’on regarde les données pays par pays, on s’aperçoit que les banques les moins vertueuses se trouvent en Espagne, en Italie et en France : chez nous, en 2014, dernière année connue, 26 milliards de capital provenait de profits conservés mais 45 milliards étaient partis en distribution de dividendes entre 2007 et 2014.

 

Conclusion : les régulateurs ont raison de demander aux banques de constituer plus de capital. Les banquiers peuvent répondre à leur demande de servir l’intérêt public, et à moindre frais, en distribuant un peu moins de dividendes pendant quelques années.

 

Christian Chavagneux, L'arbitrage des banques pour les dividendes aux dépens du renforcement de leur capital, une vidéo Xerfi Canal TV


En savoir plus

Mots clés : Banque, finance, assuranceAlternatives EconomiquesChristian Chavagneux

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier