La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
IQSOG #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
ACCUEIL ECONOMIE Décryptage éco La grande distribution (hors...
https://player.vimeo.com/video/426168836?autoplay=1 Philippe-Gattet-La-grande-distribution-hors-alimentaire-est-elle-mise-KO-par-la-crise--306347096.jpg
09/06/202002:55

Mouvement des Gilets Jaunes, réforme des retraites et cerise sur le gâteau : crise du Covid-19… La grande distribution hors alimentaire n’en finit pas de subir des coups.


En mars, les commerces ont fonctionné à seulement 60% de leurs capacités pour tomber à 25% en avril avant de remonter à 80% en mai. Par contre, les services en ligne ont tourné à plein régime pendant le confinement sur les marchés des produits high-tech, culturels, des petits équipements de loisirs ou encore des produits de jardinage. Le hic, c’est que très peu de distributeurs étaient dimensionnés pour absorber un tel pic d’activité, le e-commerce ne représentant que 10% du commerce de détail avant-crise... Pour la plupart, l’afflux de demande, les contraintes sanitaires et les tensions sur le transport et la logistique ont demandé d’importantes réorganisations. Il y a même des enseignes comme Ikea qui ont préféré fermé temporairement leur site marchand, pour pouvoir s’adapter, tant bien que mal.


Le recours massif au chômage partiel et au report des charges a certes permis de temporiser les problèmes de trésorerie durant le confinement. Mais de futurs gros problèmes financiers s’annoncent :


• d’abord, beaucoup de distributeurs n’allaient déjà pas bien avant la crise ;


• et puis le retour à la normale va prendre du temps entre le prolongement des mesures sanitaires et la chute de la consommation liée à la remontée du chômage. L’activité du commerce hors alimentaire va d’ailleurs prendre un sérieux coup en 2020.


• les charges reportées après mai 2020 devront aussi être payées tôt ou tard. Il s’agit donc d’une dette ;


• sans oublier le problème des loyers, parfois impayés, qui reste entier pour de nombreuses grandes enseignes.


De nombreux groupes ont demandé et obtenu un prêt garanti par l’État pour faire face à leurs besoins de financement de court terme, prêt qu’il faudra aussi remboursé… : citons le cas emblématique de Fnac Darty, mais aussi les enseignes Castorama et Brico Dépôt du groupe Kingfisher, ou encore le groupe Cafom qui détient notamment Habitat. Impossible ici d’être exhaustif tant ils sont nombreux. D’autres attendent encore le feu vert des banques comme Conforama. Et des victimes sont déjà à déplorer : La Halle a été placée en procédure de sauvegarde et Alinéa, qui fait partie de la galaxie Mulliez, est en redressement judiciaire.


Inévitablement, avec une récession attendue à -10% pour 2020, l’hécatombe va se multiplier, notamment sur le marché de l’habillement. Une partie de la grande distribution va donc être mise KO avec la crise du Covid-19, provoquant une énorme redistribution des cartes dans le secteur et amener à une révision des business models…


En savoir plus

Mots clés : Prévision et conjonctureDistributionDistributionCommerceE-commerceCovid-19EnseignesNon alimentaires

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier