La revue audiovisuelle de l'économie, la stratégie et du management
CONNEXION
RECEVEZ LES ÉMISSIONS
XERFI CANAL
GRATUITEMENT
Newsletter #006A9E
économie #00aeef
stratégie & management #572475
business #C43031
Fenêtres ouvertes sur la gestion #F9BE13
secteurs

Secteurs

#1BB899
campus

Campus

#7030A0
chaînes partenaires

Partenaires

#BABEC4
Qui sommes-nous ?

QSN

#006A9E
https://player.vimeo.com/video/331386712?autoplay=1 Alexandre-Boulegue-Les-nouveaux-enjeux-et-strategies-sur-le-marche-de-l-assurance-emprunteur-306345610.jpg
03/06/201903:29

L’ouverture de l’assurance emprunteur à la concurrence a fait entrer le marché dans une ère d’hypercompétition. Les intervenants doivent alors faire des choix forts, entre conquête ou défense des positions dans un domaine qui demeure très rémunérateur avec des niveaux de marge plus de 10 fois supérieurs aux assurances auto ou MRH. Largement dépendant de la bonne santé du crédit immobilier qui génère les trois quarts des cotisations, le marché se révèle aussi très dynamique selon l’étude Xerfi-Precepta, en hausse de plus de 70% depuis le milieu des années 2000 tandis que l’assurance française, elle, n’augmentait que d’environ 25%... Rappelons que les conditions financières sont restées exceptionnelles jusqu’à maintenant, entre la politique très accommodante de la BCE et les stratégies de conquête des établissements prêteurs qui n’ont pas hésité à assouplir leurs conditions d’octroi des prêts pour soutenir la demande. Les niveaux de production de nouveaux financements ont d’ailleurs récemment dépassé les 200 Md€ annuels.


En instaurant le libre choix, puis le droit à substitution et enfin la résiliation annuelle, le législateur a ouvert le marché de l’assurance emprunteur à la concurrence. Une évolution, pour ne pas dire un bouleversement, pour les réseaux bancaires. Des banques qui historiquement détenaient un avantage sur leurs concurrents : celui de leur position privilégiée dans la chaîne d’octroi du crédit et de l’assurance qui leur permet de proposer des contrats d’assurance-groupe. On s’achemine donc vers un nouvel équilibre entre ces contrats et les offres individuelles qui ne manquera pas d’intensifier les pressions tarifaires sur les nouvelles assurances, d’accroître les coûts d’acquisition de nouveaux clients et, par effet de ricochet, de comprimer les marges des intervenants. Deux questions demeurent en suspens : quelle sera l’intensité de la bataille entre les forces en présence et comment vont-ils réagir à la hausse de la fiscalité de l’assurance emprunteur actée depuis le 1er janvier 2019 ?


Les premiers signaux indiquent une mise en ordre de bataille généralisée entre assureurs traditionnels, bancassureurs, mutuelles du code de la mutualité, courtiers grossistes et assurtech. Et les projets initiés se révèlent extrêmement divers allant de l’optimisation de la surface commerciale, au lancement de nouvelles offres et de nouveaux services, en passant par des efforts accrus de segmentation, l’amélioration et la digitalisation du parcours client. Autant d’initiatives qui le plus souvent passent par des partenariats. En mars 2019, Generali France a ainsi rejoint la plateforme multimarques conçue par April et dédiée à l’assurance emprunteur. En 2018, BNP Paribas Cardif s’est associé à SeLoger pour capturer une partie de l’audience du site de petites annonces qui dispose d’un outil de simulation de l’assureur. Ces initiatives, comme bien d’autres, montrent que le scénario d’une remise en cause brutale de la domination des bancassureurs a pour l’heure fait long feu. Et si le big bang réglementaire est encore loin d’avoir révélé tous ses effets sur les acteurs, ce sont bel et bien les assurés, tout du moins les meilleurs profils, qui sortiront gagnants de ce grand chambardement réglementaire.


En savoir plus

Mots clés : Banque, finance, assuranceFiscalitéStratégieCréditAssureursEmprunt

x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal
Déjà utilisateur
Identifiant/email :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple email / mot de passe n'est pas valide  
 
x
Veuillez saisir l'adresse e-mail utilisée pour créer votre compte Xerfi Canal.
Email :
S'identifier