Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Les relations humaines face au metavers

Publié le lundi 12 septembre 2022 . 5 min. 36

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Avez-vous entendu parler du mot "metavers" ? Comment le metavers peut changer le travail ? Le metavers déjà qu'est-ce que c'est ? Le metavers est une plateforme dans laquelle on peut vivre une expérience immersive en 3 dimensions, avec ou sans casque de réalité virtuelle, avec ou sans lunettes, mais en tout cas avec un avatar. Cet avatar peut être votre copie, mais il peut aussi être totalement imaginaire. Dans le meatvers quelle est la promesse ? On nous promet d'apprendre, de socialiser, de visiter des musées, de voter... et on nous promet surtout d'acheter. Pour acheter dans le metavers il va falloir utiliser ce qu'on appelle de la monnaie virtuelle, de la monnaie numérique, des NFT. Cette monnaie vous permet d'avoir de la propriété et de la traçabilité grâce à la blockchain. Chaque metavers a sa propre monnaie, son propre NFT, et il n'est pas possible d'avoir une interopérabilité entre les metavers.


Historiquement d'où vient ce mot ? "Metavers" signifie "aller au-delà de l'univers", c'est la contraction en anglais de méta univers. C'est en 1992 qu'un auteur de science-fiction, Nils Stephenson dans Le samouraï virtuel, créé ce mot. Dans ce livre les gens préfèrent vivre avec des cases de réalité virtuelle dans un monde imaginaire et positif que dans la réalité complètement psychédélique. Et puis ensuite c'est le monde des jeux vidéo qui a repris ce mot, et le 8 octobre 2021 c'est Facebook qui est devenu méta. Depuis, tous les grands, les GAFA, utilisent le metavers dans leur modèle économique. Vous avez bien sûr Beta qui vous propose avec des lunettes (des oculus quest 2) une expérience qui peut être en 2D ou en 3D et qui est dans Horizon Works. Vous avez également Microsoft avec Mesh for Team qui vous propose d'avoir des expériences avec un avatar qui est boosté à l'IA où vous allez même avoir la possibilité d'être "holo-transporté". Tout ça pour dire que tout le monde s'y met. Même Apple nous promet en 2023 des lunettes qui mixeront réalité virtuelle et réalité augmentée. Le metavers aujourd'hui c'est un nouveau territoire.


Alors concrètement pour vous DRH, directeurs de la transfo, managers, qu'est-ce que ça change ? Il faut bien comprendre une chose, c'est que le metavers est à la croisée, à l'intersection de 3 modes : le monde des jeux vidéo, avec des metavers comme Roblox ou Fortnite, et un modèle économique du jeu vidéo qui explose ; le deuxième pilier c'est le monde de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée, où là les investissements sont croissants ; et le troisième c'est le monde du web 3.0, du décentralisé. Ce monde du web 3.0 on nous dit que c'est le futur d'Internet. Le metavers est au milieu et profite de ces 3 territoires en croissance.


Alors qu'est-ce qu'on y fait ? On y fait au moins 4 choses : Déjà on peut y faire du recrutement, Carrefour et Samsung nous ont montré des initiatives avec des recrutements dans le metavers. Ensuite vous avez la possibilité de faire de l'engagement avec des plateformes qui vous permettent de faire bouger votre avatar, d'avoir ensemble des moments coopératifs alors que vous n'êtes pas physiquement dans le même lieu mais vous avez des émotions parce que vous participez avec des techniques d'haptique avec un H ou avec des techniques holographiques. Troisièmement vous avez la possibilité de dépasser les limites du travail à distance, de vivre des émotions et de vivre différemment la collaboration et le travail à distance. Et quatrièmement vous avez la formation. La formation est très investie dans le metavers. Avec des lunettes de réalité augmentée vous allez pouvoir faire des gestes à l'infini, vous allez pouvoir vous former dans des domaines à risques tels que les incendies, la peinture industrielle, le nucléaire et autres... et le faire avec les autres. C'est vraiment sur ces 4 domaines, le recrutement, l'engagement, le travail à distance et la formation, qu'aujourd'hui les initiatives sont les plus importantes. Et puis bien sûr vous avez tous les nouveaux métiers, avec des nouveaux métiers pour créer votre avatar, pour faire converser des avatars, les métiers liés au droit dans le metavers, et puis les chief metavers officer comme chez Walt Disney.


Voilà ce qu'on pouvait dire sur le metavers mais cela pose quand même une grande question. Alors qu'on parle d'écologie, alors qu'on parle de care management et d'équilibre de la personne, comment le metavers va-t-il pouvoir être à la fois numériquement responsable et permettre aux personnes de rester équilibrées alors que en lui-même il comporte déjà de très grandes limites, dont des limites d'isolement social, de problème de vertiges, et certainement des limites liées à son empreinte carbone ? Mais tout ça ce sont des questions et il y aura des réponses.


Les dernières vidéos
Management et RH

Les dernières vidéos
de Cécile Dejoux

x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER