Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?


Rester engagé alors que tout change

Publié le mardi 22 novembre 2022 . 5 min. 01

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Comment rester engagé alors que tout change dans les entreprises ? Toujours plus d’incertitude, toujours plus d’accélération… Et qu’il est très difficile d’avoir une vision de la stratégie de l’organisation car l’entreprise s’adapte aux différents contextes. Alors dans ce cas de figure on s’aperçoit que les collaborateurs, et surtout les managers, sont de mois en mois engagés.

D’ailleurs il y a une crise de la motivation pour devenir un manager, et ceux qui le sont, sont ballotés entre le travail en collectif, le phygital et les nouvelles attentes avec la data l’IA et aujourd’hui avec l’ensemble du travail à distance.


Commençons par la définition, il y a trois façons de définir l’implication au travail : déjà il y a les termes « motivation », « implication », « engagement ».


- La motivation c’est quand j’aime faire quelque chose, que ce soit pour des raisons intrinsèques qui me sont personnelles ou extrinsèques qui viennent de l’extérieur.
- L’implication c’est quand j’aime faire quelque chose et qu’en plus j’ai un résultat. Il y a donc y livrable positif.
- L’engagement c’est encore un niveau supérieur. C’est lorsque j’aime faire quelque chose, lorsque j’ai un résultat mais surtout lorsque j’entraine les autres. Il y a alors la notion d’influence et de dynamique. Et c’est ce que recherchent les entreprises : avoir des collaborateurs engagés, avoir des managers qui influencent, qui sont les « têtes de prou » de la dynamique des collectifs.


Alors comment rester engagé ? Il est très important de comprendre qu’il y a un changement fondamental suite à la pandémie et aux crises que nous avons traversées. Le premier changement c’est qu’avant quand on parlait d’engagement on était engagé à un collectif. Aujourd’hui on est engagé à une communauté. Oui, avant on était engagé par rapport à la marque de l’entreprise, par rapport au produit, par rapport à l’organisation au travail, à ce que l’on faisait. Aujourd’hui, surtout avec la génération Alpha celle qui arrive, on est engagé parce qu’on est dans un projet qui porte une valeur, qui porte une mission, qui est bien plus grand que soi. On est engagé parce qu’on aime les gens avec qui on travaille et on travaille dans une communauté. On est engagé parce qu’on apprend, parce qu’on développe des compétences. On voit bien ici, qu’on est engagé non plus par rapport à de l’organisationnel mais par rapport à ce qu’on nous apporte au niveau individuel.


Le deuxième grand changement c’est la racine de l’engagement. Avant on était engagé parce qu’on pouvait faire carrière, parce qu’on avait une bonne rémunération, parce qu’on avait un futur… Aujourd’hui toute les études, dont la dernière de Gallup en 2022 montrent que les attentes des collaborateurs (ceux qui sont engagés) ne sont plus du tous des attentes rationnelles. Ce sont des attentes sur la façon dont on travaille : la bienveillance, l’écoute, la façon dont on est compris, la façon dont la confiance est perçue. On voit bien là que c’est plus dans la relation que l’engagement s’exprime aujourd’hui alors qu’avant il était dans la production.


Maintenant quelles sont les solutions ? Elles sont simples.


Déjà il faut absolument former les collaborateurs, les managers, à la vision de leur propre sens au travail. Et ça s’apprend !


Deuxièmement il est important d’avoir un système de management qui est fondé à la fois sur une méthodologie, et pour ça nous avons créé la méthode des 5R que nous expliquons rapidement : pour qu’un collectif soit engagé il faut que chacun ait un rôle, qu’il ait de la reconnaissance, la routine, des règles et du respect.


Troisièmement, il est important d’avoir des systèmes d’alerte. Ils peuvent être des questionnaires, mais aussi des « apses » afin de savoir quand le désengagement commence à pointer en surface.


Pour terminer, il est important de véhiculer une nouvelle façon d’entrainer pour développer l’engagement et pour ça nous avons aujourd’hui identifié deux solutions : manager avec la pleine conscience (qui est vraiment une réponse à l’accélération des organisations) et manager par le care car savoir prendre soin de soi pour mieux prendre soin de son équipe est aujourd’hui un levier très positif.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :