Connexion
Accédez à votre espace personnel
Recevez nos dernières vidéos et actualités quotidiennementInscrivez-vous à notre newsletter
ÉCONOMIE
Décryptages éco Intelligence économique Intelligence sectorielle Libre-propos Parole d'auteur Graphiques Notes de lecture
STRATÉGIE & MANAGEMENT
Comprendre Stratégies & Management A propos du management Parole d'auteur Notes de lecture
IQSOG
RUBRIQUES
Économie généraleFranceEurope, zone euroÉconomie mondiale Politique économique Emplois, travail, salairesConsommation, ménagesMatières premières Finance Géostratégie, géopolitique ComprendreManagement et RHStratégieMutation digitaleMarketingEntreprisesFinanceJuridiqueRecherche en gestionEnseignement, formation
NEWSLETTERS
QUI SOMMES-NOUS ?

Voir plus tard
Partager
Imprimer

Les TAH ce sont les Technologies de l’Amélioration Humaine (Human Enhancement Technologies, HET dans les publications en anglais), ce sont toutes ces technologies qui augmentent les capacités de l’espèce humaine.

Il y a très longtemps, l’évolution nous a donné une main avec un pouce opposé, cela nous a sacrément augmentés ! Elle nous a aussi donné un cerveau plus grand, ça n’a pas été inutile semble-t-il. Un peu plus tard on a trouvé le feu, l’arc et les flèches ou l’arme à feu pour nous augmenter pour le meilleur et pour le pire. Plus récemment les lunettes, les appareils auditifs, les prothèses en tous genres, ou encore le Viagra et des produits dopants pour les sportifs nous augmentent.

On développe aujourd’hui des lecteurs d’ondes du cerveau pour commander des appareils électroniques ou des chaises roulantes, des exosquelettes pour porter des charges lourdes, etc.

On a aussi développé des techniques pour avoir des enfants quand la nature nous le refusait par des voies naturelles.

On utilisera demain des techniques pour augmenter les capacités visuelles ou auditives au-delà du « normal », des critères pour sélectionner ou fabriquer des embryons conduisant à des enfants qui deviendront des adultes plus forts, plus beaux, plus résistants à la douleur, moins sensibles à des perturbations épigénétiques ou à des maladies, plus intelligents, etc.

Nous tolérons assez facilement aujourd’hui toutes les TAH qui nous ramènent à une sorte de « normal », nous sommes moins tolérants quant à ce qui donne une supériorité par rapport à la nature ou au normal (le dopage, la manipulation génétique).

Mais cela ne va pas durer.

Nos sociétés ont refusé l’avortement ou la chirurgie esthétique non réparatrice en s’appuyant sur des valeurs sociétales d’alors. Aujourd’hui, on les considère comme normales, acceptables, voire, on les encourage. Que seront les valeurs de demain ? Est-ce que déjà envoyer ses enfants dans une classe préparatoire pour lui donner plus de chances de réussir n’est pas une TAH ? D’ailleurs une formation quelconque n’est-elle pas déjà aussi une augmentation de l’humain ? Alors pourquoi ne pas augmenter des individus génétiquement ? Cela leur donnerait plus de chances dans une société de demain qui ne sera ni plus facile ni moins concurrentielle que celle d’hier.

Ne nous faisons pas d’illusions, toutes les TAH à venir seront utilisées, par les plus riches d’abord, puis par tous à travers un phénomène de démocratisation lié à la baisse des coûts quand cela sera possible (comme avec la manipulation génétique ou le tri des embryons par l’ADN).

Cela aura des conséquences colossales sur la société (Comment seront perçus et acceptés les êtres augmentés, comment seront discriminés les autres ?) ; sur les entreprises (Comment recruter, et sur quels critères ? Quels produits développer ? Quand l’entreprise franchit-elle une ligne rouge ? Cette ligne rouge va-t-elle évoluer ?) ; sur l’économie (Quels marchés s’ouvrent ?), etc.

Les enjeux sont bien sûr d’abord éthiques (où s’arrêter ?), mais aussi juridiques (comment contrôler ?) et finalement ils sont d’abord dans notre culture, donc en chacun de nous. Jusqu’où sommes-nous prêts à nous augmenter ? À augmenter nos enfants ? À recruter des employés augmentés ?

Détrompez-vous, ce n’est pas de la science-fiction, les questions se posent déjà aujourd’hui et vont simplement se poser avec de plus en plus d’acuité.


x
Cette émission a été ajoutée à votre vidéothèque.
ACCÉDER À MA VIDÉOTHÈQUE
x

CONNEXION

Pour poursuivre votre navigation, nous vous invitons à vous connecter à votre compte Xerfi Canal :
Déjà utilisateur
Adresse e-mail :
Mot de passe :
Rester connecté Mot de passe oublié?
Le couple adresse-mail / mot de passe n'est pas valide  
  CRÉER UN COMPTE
x
Saisissez votre adresse-mail, nous vous enverrons un lien pour définir un nouveau mot de passe.
Adresse e-mail :

STOCKAGE DE VOS DONNÉES

Xerfi Canal utilise et stocke des informations non sensibles (par exemple : adresses IP, données de navigation, identifiants) obtenues par le dépôt de cookies ou technologie équivalente sur votre appareil. L’utilisation de ces données nous permet de mesurer notre audience et de vous proposer des fonctionnalités et des contenus personnalisés.

Les données stockées par Xerfi Canal ne sont en aucun cas partagées avec des partenaires ou revendues à des tiers à des fins publicitaires.

Vous pouvez librement donner, refuser ou retirer à tout moment votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

ACCEPTER PERSONNALISER REFUSER

PERSONNALISEZ LE STOCKAGE
DE VOS DONNÉES

Cookies Google AnalyticsCes cookies permettent d’obtenir des statistiques de fréquentation anonymes du site Xerfi Canal afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Cookies de personnalisation du parcours de visiteCes cookies nous permettent de vous proposer, en fonction de votre navigation sur le site, des contenus et/ou des offres de produits et services les plus adaptés à vos centres d’intérêt.

Vous pourrez librement et à tout moment modifier votre consentement en accédant à notre outil de paramétrage des cookies.

VALIDER ANNULER